Plisson « Nous avons besoin de temps »

  • Plisson « Nous avons besoin de temps »
    Plisson « Nous avons besoin de temps »
Publié le , mis à jour

Rapidement entré en jeu après la blessure de François Trinh-Duc, l’ouvreur parisien a souffert de la comparaison face à son vis-à-vis George Ford. Conscient des défaillances de son équipe, il demande néanmoins un peu de temps, et assure que le XV de France retrouvera son niveau...

Avez-vous le sentiment que le contenu de ce match contre l’Angleterre constitue la meilleure prestation des Bleus ?

Il est toujours délicat de le dire à chaud, mais j’ai en tout cas le sentiment que nous avons tenu le ballon, et que nous avons su tenir le ballon, et à les mettre en difficulté et à les franchir. Le problème, c’est que nous avons manqué de justesse et de patience après ces franchissements.

Quel bilan dressez-vous de ce Tournoi ?

Le bilan que je dresse, c’est que nous sommes parfois capables de choses extraordinaires mais qu’à d’autres moments, nous manquons des choses simples. Ce soir, nous nous sommes « viandés » pour les mettre en difficulté, mais nous leur avons rendu le ballon trop facilement.

Comment expliquez-vous l’inefficacité des Bleus ?

En première mi-temps, nous avons franchi à six reprises… Je ne suis pas sûr que beaucoup d’équipes ont autant franchi l’équipe d’Angleterre en une mi-temps. Seulement, nous avons peut-être voulu faire la passe de trop, où aller à l’essai tout seul… Cela vient peut-être d’un manque de patience, mais nous avions cette volonté de nous faire des passes. Je suis sûr qu’au fil des matchs, nous nous trouverons sur le terrain, et nous devrons plus efficaces. C’est frustrant de créer autant de choses mais de ne pas être récompensé à cause de ce manque de patience.

Comment voyez-vous l’avenir ? Avez-vous le sentiment que les choses se mettent en place ?

Oui, sans aucun doute. Il nous faut encore un peu de temps. Je comprends tout à fait les attentes qui sont autour de l’équipe de France. En tant que supporter, j’aurais exigé la même chose. Nous avons besoin de vivre des choses ensemble, et apprendre à nous connaître. Nous sommes tous déçus de terminer à cette cinquième place. Mais le groupe ne travaille ensemble que depuis cinq semaines. L’objectif de ce Tournoi reposait moins sur le résultat final que sur l’assimilation du nouveau projet de jeu. C’est ça, le plus important aujourd’hui. Ce match a montré que quand nous nous trouvons sur le terrain, nous parvenons à mettre les meilleurs en difficultés. Ensuite, nous devons corriger nos erreurs après franchissements ou sur des phases importantes telles que les mêlées, les touches ou le jeu au pied. Mais ça viendra.

Simon Valzer
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?