Féminines Saint-Genis-Laval : Vers la seconde place

  • Féminines Saint-Genis-Laval : Vers la seconde place
    Féminines Saint-Genis-Laval : Vers la seconde place
Publié le , mis à jour

Le club devrait terminer à la deuxième place après une phase préliminaire avec des résultats parfois surprenants.

Les saisons se suivent et se ressemblent pour Saint-Genis-Laval. Comme au printemps dernier, les joueuses de Sébastien Aurain sont bien parties pour terminer à la deuxième place de leur poule, juste devant Unieux, qu’elles ont battu sur son terrain (19-5) le 28 février dernier. Il reste à assurer lors de la dernière journée marquée par un déplacement à Privat, la lanterne rouge. Il faudra rester méfiant. En effet, la saison des Saint-Genoises ne fut pas un long fleuve tranquille. Il y a eu des hauts et des bas. En haut, il y eut cette victoire à Romagnat (26-25) le 29 novembre. Parties à seize, elles ont joué quasiment toute la partie sans remplaçante, en raison d’une blessure en cours de match. En bas, il y a eu cette cinglante défaite chez le leader, Clermont, le 31 janvier : 50-0, huit essais encaissés !

« Nous avons été durement secoués, reconnaît l’entraîneur, Sébastien Aurain. Les joueuses étaient très marquées mentalement. J’ai changé le contenu de l’entraînement pour travailler l’aspect mental et la confiance en soi. Il fallait dédramatiser les choses. Les filles se sont également vues en dehors et se sont posé les bonnes questions. »

De la qualité

À force de travail physique et tactique, elles ont su retrouver de la confiance et espèrent aborder les phases finales en bonne position. Mais elles n’en ont peut-être pas fini avec les montagnes russes. Si l’ancienne capitaine, Marion Casali est revenue de blessure début janvier, de nombreuses joueuses devraient être absentes pour les joutes du printemps. Pour faire mieux que l’année dernière, et une élimination au premier tour contre Vincennes, ce sera compliqué. Mais le coach y croit. « Nous avons des joueuses de qualité, qui ont grandi. » Et elles ont prouvé cette saison, qu’elle savait rebondir après avoir chuté. Par Sébastien FIATTE

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?