Mola « Le vestiaire commence à bouillir »

  • Mola « Le vestiaire commence à bouillir »
    Mola « Le vestiaire commence à bouillir »
Publié le , mis à jour

Le Stade toulousain sonné par une courte défaite supplémentaire, se prépare à recevoir un Stade français tout aussi diminué en période de doublons. Pour l’heure, Ugo Mola dresse un état des lieux lors du retour de ses internationaux.

Le Stade toulousain était premier ex-æquo au début du tournoi des 6 Nations. Alors que ce dernier a pris fin samedi, les dommages sont notables chez les Haut-garonnais qui sont aujourd’hui sixièmes au classement. Il est évident de constater qu’avec une infirmerie bien remplie et cinq à sept internationaux absents, les résultats ont été inexistants. La dernière victoire remonte à la 14e journée face à Pau (54-3), autrement dit, les Rouge et Noir n’ont pas marqué de points depuis cinq semaines. La situation est plutôt paradoxale car à défaut d’avoir des résultats, Toulouse affiche un rugby engagé et rend des copies plutôt positives. Il semblerait que la chance ne soit pas du côté d’Ernest Wallon. « La situation comptable est plutôt précaire. Ce dernier match à Clermont a engendré des regrets. Il faut en tirer des enseignements. C’est néanmoins une situation très frustrante que nous vivons depuis plusieurs semaines. Le vestiaire commence à bouillir. Il n’est pas seulement question d’un manque de chance, il y a eu un gros manque des forces vives de l’équipe. Nous allons assumer le statut du club et faire tout notre possible pour redresser la barre sur la dernière ligne droite de la saison. » a évoqué Ugo Mola.

Deux joueurs ont été touchés face à Clermont, David Mélé qui a parfaitement assumé son rôle de buteur a été victime d’une triple fracture à la main en fin de rencontre. Patricio Albacete se serait lui blessé au genou, le staff craint qu’il s’agisse d’une entorse latérale interne. Ce week-end, Toulouse recevra le Stade français au Stadium pour un match « gala » comme l’a qualifié Fabien Pelous. Ce rendez-vous ne sera pas seulement l’occasion de rassembler un grand nombre de supporters, il s’agira aussi de prendre la température de ces deux équipes diminuées en temps de doublon, à nouveau au complet. Pour Toulouse, il sera surtout question de se focaliser sur eux-mêmes, plutôt que sur l’adversaire afin de mieux préparer ce premier jour du reste de la saison.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?