Commotions : l'invention qui pourrait tout changer

  • Commotions : l'invention qui pourrait tout changer
    Commotions : l'invention qui pourrait tout changer
Publié le , mis à jour

Les commotions cérébrales sont au coeur de l'actualité du rugby mondial; un épineux sujet qui mobilise les recherches et impose la plus grande prudence. Si le fameux protocole commotion mis en place en France fait débat, les Australiens ont mis en place un bandeau qui pourrait tout changer. 

Une invention australienne pourrait bien révolutionner le suivi et la mesure des commotions cérébrales, ennemies désignées du rugby de demain. Infiniment plus efficace que notre "protocole commotion" à base de questions, ce bandeau appelé "Brain Band" donne une mesure exacte et immédiate de la "G force", soit l'accélération instantanée de la boîte cranienne au moment de l'impact. Une donnée responsable des commotions cérébrales et donc de dommages cérébraux qui, à force de répétitions, peuvent devenir irreversibles.

Interconnecté, ce bandeau pourrait permettre au staff médical des clubs de bénéficier en temps réel de la mesure des impacts subis par leurs joueurs. Mais aussi d'informer l'arbitre, qui aurait accès à ces données en direct et pourrait ordonner le remplacement d'un joueur au nom de la protection de sa santé.

Voir la vidéo

Cédric Cathala
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?