Bayonne est prêt pour le choc

  • Bayonne est prêt pour le choc
    Bayonne est prêt pour le choc
Publié le , mis à jour

Actuel second du PRO D2, l’Aviron Bayonnais reçoit ce jeudi le LOU, leader incontesté du championnat. Après un dernier bloc difficile pour l’Aviron et une trêve de deux semaines, ce choc pourrait permettre à Bayonne de se redonner confiance pour la fin de l’exercice.

Nous avions quitté l’Aviron sur une pénible victoire face à Provence Rugby début mars. Le match précédent, les joueurs de Vincent Etcheto s’étaient inclinés à Aurillac et si l’on remonte un peu plus dans le calendrier, on trouve une victoire dans la douleur d’un petit point contre Colomiers. Vous l’aurez compris, bien que l’Aviron affiche un ratio positif sur le dernier bloc (trois victoires pour une défaite), le jeu que les Basques proposent n’est plus celui que l’on a eu l’habitude de voir en début de championnat.

Si la qualification pour les phases finales ne semble plus trop pouvoir échapper aux Bayonnais, une demi-finale à Jean-Dauger aurait fière allure. Pour espérer cela, un faux pas face à l’ogre Lyonnais est interdit. De plus, une victoire contre le leader pourrait redonner de la confiance aux coéquipiers de Jean Monribot. Mais le combat sera rude face à des Lyonnais dont la dernière défaite remonte à début Janvier.

En cette semaine de Foire au Jambon, le public devrait répondre présent jeudi soir à Jean-Dauger, et nul doute, qu’en cas de victoire, les chants basques retentiront jusque tard dans la nuit.

Bayonne, qui vit avec une infirmerie bien remplie, a perdu Willie Du Plessis lors de la rencontre contre Provence Rugby. Touché à la cheville, il sera écarté des terrains trois semaines. Cette blessure vient s’ajouter à celle du jeune demi d’ouverture Lucas Meret qui souffre d’une entorse du genou. C’est donc vraisemblablement Benjamin Thiery qui devra officier au poste d’ouvreur. Ce dernier, qui a prolongé l’aventure pour deux saisons, sera un des joueurs à suivre jeudi soir. Ayant déjà connu le parfum du TOP 14 avec les Bleu et Blanc, il y a maintenant dix ans, et souhaitant certainement y re-gouter, il est normal de penser que son expérience pourrait apporter énormément au groupe dans ce choc des leaders. Par Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?