Victoire et regrets

  • Victoire et regrets
    Victoire et regrets
Publié le

Malgré un rugby de haut niveau, le Stade Montois n’a pas été récompensé, abandonnant le bonus offensif dans les arrêts de jeu.

RESUME: 

Après Perpignan, le Stade Montois a encore rendu une copie plus que satisfaisante face à un  autre cador du Pro D2. Grâce à deux entames de mi-temps parfaites, les Landais ont fait exploser la défense héraultaise, semant la panique chez les Biterrois quasiment sur chaque attaque. Des Biterrois qui se sont pris au jeu et qui ont su répondre au plus mauvais moment pour leur adversaire. D’abord à 13-0 en inscrivant un premier essai en fin de première période, puis à 34-7 en privant les Montois du bonus, et enfin à la 81ème minute, en les privant définitivement de ce bonus alors que les hommes de Laussucq et Auradou l’avaient récupéré. Un match fou d’une belle intensité entre deux équipes tournées vers l’offensive.

LE TOURNANT DU MATCH:

Cette 81ème minute où Suchier, l’ouvreur biterrois repositionné à l’arrière en cours de match venait conclure une action interminable de son équipe qui campait depuis cinq minutes dans le camp montois. Les Landais ont fait de la résistance avant de craquer, laissant échapper un point de bonus offensif qu’ils méritaient pourtant largement au vu de leur domination durant la majeure partie de cette rencontre

L’ESSAI DU MATCH:

Le deuxième inscrit par les Montois. Tout partait d’une touche aux 40 mètres adverses. Attaque en première main avec une redoublée qui créait le décalage. James servait Laousse Azpiazu lancé à pleine vitesse, qui croisait en bout de ligne avec Ratu. Deux crochets, un ruck rapide, et Agustin Ormaechea, le demi de mêlée, s’enfonçait dans l’axe du regroupement, servait en tombant Taulanga qui, au contact, servait son seconde ligne Lionel Dargier pour un essai entre les poteaux. Superbe.

L’HOMME DU MATCH:

Avec son compère de la charnière Mathew James, le demi de mêlée uruguayen Agustin Ormaechea a été un animateur épatant dans cette rencontre placée sous le signe de l’offensive. Parfait pour renverser la pression au pied, combattant infatigable autour des rucks, il a constamment accéléré le jeu et a fait des choix judicieux, comme cette sublime chistera à quelques mètres de l’en but biterrois pour envoyer, au bord d’un regroupement, son ailier Ratu en terre promise. Sorti à la 70ème minute sous l’ovation du difficile public montois.

 

LA FICHE TECHNIQUE:

 

MONT-DE-MARSAN-BEZIERS: 41-21

 

À MONT-DE-MARSAN – Vendredi 19h30

Affluence: 3500 spectateurs

Arbitre: Mr Cayre (Périgord Agenais)

 

Evolution du score : 3-0, 10-0, 13-0, 13-7 (M.T); 20-7, 27-7, 34-7, 34-14, 41-14, 41-21  

 

Mont-de-Marsan : 5E Taulanga (10e) Dargier (43e) Ratu (46e) Mirande (55e) Liebenberg (69e) ; 2P (4e, 26e); 5T (11e, 44e, 47e, 56e, 70e)  James  

 

Cartons jaunes : James (76e)

 

Béziers: 3E Marais (35e) Munro (65e) Suchier (81e) 3T Suchier (36e) Munro (66e, 82e) 

 

Cartons jaunes : Tokotuu (54e)

 

MONT-DE-MARSAN >15. Laousse Azpiazu; 14.  Delaï, 13. Ratu (21. Otazo 60e), 12. Tokula, 11. Cabannes (22. Mirande 18e); 10. James, 9. A.Ormaechea (20. Saubusse 70e); 7. Tastet (cap), 8. Taulanga (18. Taelega 60e), 6. Brethous (19. Berenguel 48e); 5. Liebenberg, 4. Dargier; 3. Boyoud (23. Castinel 56e), 2. Caudullo (cap) (16. Blanchard 56e), 1. Muzzio (17. Hugues mt)

 

BEZIERS > 15. Peyras Loustalet (21. Munro 50e); 14. Gmir, 13. Puletua (22. Max 60e), 12. Vakacegu, 11. Marais; 10. Suchier, 9. Valentine (20. Bisman 60e); 7. Ramoneda (cap), 8. Meite (19. Lomidze 56e), 6. Barrère (18. Massot 18e – 19.Lomidze 52e -56e) 5. Lokotui, 4. Lambey; 3. Brison (23. Tokotuu 31e), 2. Pinto Ferrer (16. Fualau 52e), 1. Manukula (17. Lafon 52e)

 

Les meilleurs :

A Mont-de-Marsan: Ratu, Tokula, James, Ormaechea, Taulanga, Liebenberg, Dargier, Boyoud, Caudullo.

A Béziers : Puletua, Vakacegu, Suchier, Ramoneda, Lambey

 

Par Pierre Baylet. 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?