Rififi aux Brumbies

  • Rififi aux Brumbies
    Rififi aux Brumbies
Publié le , mis à jour

Le nouveau directeur général de la franchise a évoqué de graves troubles financiers. Est-elle menacée ?

La franchise de Canberra est en crise après l’interview explosive donnée par son Directeur Général, Michael Jones, sur la chaîne de télévision publique ABC. Dans cette interview, Jones a révélé un certain nombre de transactions financières douteuses qu’il aurait communiquées à la police fédérale australienne. Il a aussi expliqué que les Brumbies pourraient très rapidement être mis en faillite et déclarer forfait pour le reste du Super Rugby. Rien que ça ! Une telle situation mettrait la fédération australienne (ARU) en défaut par rapport à ses engagements envers la SANZAR qui impliquent d’aligner cinq équipes professionnelles. Face à ces accusations, les rangs se sont resserrés autour de la franchise australienne la plus titrée. Le sponsor principal, la société immobilière AQUIS, a réaffirmé son engagement, de même que les élus politiques de l’Australian Capital Territory,le district dont Canberra est le chef-lieu, et pour qui les Brumbies sont une vitrine essentielle. L’ARU, par la voix de son Directeur Général, Bill Pulver, a confirmé la solidité financière des Brumbies il a ajouté qu’en cas de problème, la fédération était prête à intervenir financièrement comme elle l’a fait dans le passé pour les quatre autres provinces. La réaction du Conseil d’Administration des Brumbies fut très rapide. Il a décidé de mettre à pied Michael Jones mais, ce dernier a obtenu une injonction du tribunal et a retrouvé son poste pour au moins une semaine. En poste depuis moins d’un an, quatrième Directeur général en deux ans, Michael Jones était arrivé comme un réformateur. Il a sans doute un peu trop secoué le microcosme de Canberra, la capitale fédérale australienne souvent décrite comme tranquille et decrète et qui, maintenant, resserre les rangs derrière son équipe fétiche. Malheureusement le mal est fait et reste à savoir si cette crise administrative va avoir un impact sur les joueurs actuellement en Afrique du Sud.

 

Brumbies, la fierté de Canberra

 

Les Brumbies sont l'une des trois franchises australiennes des débuts du Super Rugby en 1996. L'ARU decida de baser la troisième équipe à Canberra, la capitale fédérale de l'Australie, une ville administrative de 350,000 habitants, créée de toutes pièces après la 1ere guerre mondiale pour mettre fin à la rivalité entre Sydney et Melbourne pour le rôle de capitale. Une ville qui a tout de suite adopté cette équipe grâce à ses performances mais aussi à la couverture médiatique offerte par cette compétition. Si bien que toute une population se rangea derrière les Brumbies, rendant Canberra comme une citadelle difficile à conquérir. Un soutien qui s'est aussi retrouvé au niveau du monde politique (l'Australian Capital Territory dans lequel se trouve Canberra), des sponsors et du monde du rugby. Les Brumbies se sont constitués une identité d'assiégés. A son origine, le club s'est bâti avec des joueurs rejetés par les géants du NSW et du Queensland et sur de jeunes inconnus, emmenés par un entraîneur exceptionnel en la personne de Rod Macqueen qui sut parfaitement organiser l'équipe lui donnant un style et une identité. Il permit de révéler une génération exceptionnelle qui fit l'histoire du rugby australien avec les Gregan, Larkham, Finegan, Giffin et autre Roff.

Du coup, les Brumbies sont devenus la franchise australienne la plus titrée au grand dam du NSW et du Queensland. Les Brumbies ont joué six finales pour deux victoires. Ils ont toujours su trouver ou attirer des entraîneurs d'exception, qui ont donné ce style particulier propre aux Brumbies. Rod Macqueen, Eddie Jones, David Nucifora, Jake White et maintenant Stephen Larkham ont largement contribué à maintenir le très haut niveau exigé par le club. Autre caractéristique qui fait des Brumbies un club à part dans le microcosme du rugby australien, cette capacité à révéler ou construire des leaders, des joueurs à très forte personnalité qui jouèrent un rôle essentiel avec les Wallabies: Gregan, Robinson, Larkham, Mortlock, Kafer, Moore, Toomua ou autre Leali'ifano. L'aura des Brumbies est telle que des garçons comme Pocock ou Cubelli, international argentin, n'ont pas hésité à venir s'installer à Canberra et vivre l'aventure des Brumbies. Alors espérons que les rivalités de couloir ne nuisent pas aux performances sportives. Par Jacques BROQUET

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?