Les Dragons Catalans triplent la mise

  • Les Dragons Catalans triplent la mise
    Les Dragons Catalans triplent la mise
Publié le / Mis à jour le

Lundi, face à Castleford, les Dragons ont enregistré leur troisième victoire consécutive et logent désormais à la quatrième place du championnat.

A Perpignan – Lundi, 18 h 15 – Dragons catalans - Castlefort : 41-22. M-T (22-16), arbitre Thaler (Angleterre), 10 330 spectateurs

Dragons catalans : 7E Broughton (4e), Anderson (19e), Carney (24e, 57e), Escaré (40e, 49e), Aiton (65e), 6T Bosc (4e, 19e, 24e, 49e, 57e, 65e), 1 D Escaré (77e).

Castleford : 4E Minkin (14e, 35e), Monaghan (30e, 69e), 3T Gale (30e, 35e, 69e).

Dragons catalans: Escaré ; Broughton, Gigot, Duport, Yaha; (o) Carney, (m) Bosc;  Mounis; Stewart, Anderson; Bousquet, Pélissier, Taylor.

Sont entrés en  jeu : Aiton, Casty, Baîtieri, Mason.

Castleford: Solomona ; Monaghan, Crooks, Minikin, Hitchcox; (o) Hampshire, (m) Gale; Massey; Mc Meeken, Webster; Boyle, Milner, Lynch.

Sont entrés en jeu : Milington, Mc Shane, Maher, Holmes.

 

Le résumé

Il y a trois semaines, les Dragons étaient  presque à jeter aux orties. Le 12 mars dernier, ils avaient presque touché le fond en s’inclinant face à une juvénile formation de Warrington (20-30). Ce jour-là, ils avaient hérité d’ une  bien  peu flatteuse huitième place.  Lundi en fin d’après-midi, à la faveur de ce succès sur Castleford, ils sont désormais quatrième. En moins de trois semaines, l’équipe de Bernard Guasch s' est totalement métamorphosée. Après les deux précédents voyages fructueux à Huddersfield et Salford, elle a confirmé par cet excellent résultat aux dépens de Castleford. Au regard de cette dernière rencontre, c’est le match le mieux abouti par les hommes de Laurent Frayssinous. Il y a trois semaines en arrière, le groupe était totalement introverti, mal dans ses crampons. Hier après-midi, c’est un bloc  ambitieux, élégant, pertinent en attaque qui a enchanté le rectangle vert de Brutus. Sept essais sont venus récompenser les intentions offensives catalanes. Des Dragons qui ont retrouvé du plaisir, de l’envie et ce goût pour la victoire. Samedi prochain, ce succès ne demande qu’à être validé face à Widnes.

Le tournant du match  

Contrairement au score final (41-22) très flatteur pour les Catalans, ce duel a été très équilibré durant toute la première période. A moins d’une minute du changement de côté, le score n’était que de 18-16. Finalement, une prouesse   de Morgan Escaré a permis aux Dragons de rentrer aux vestiaires avec un écart un peu plus acceptable. De plus, neuf minutes après la reprise, Morgan a inscrit l’essai du break (28-16). A la cinquantième minute, Castleford a commencé à sortir de la rencontre. Les Catalans n’en demandaient pas tant.

L’homme du match

Willie Mason a certainement réalisé sa meilleure prestation depuis le début de la saison. Mais, celui qui a enchanté Gilbert-Brutus, c’est Morgan Escaré dont l’exil de quelques semaines au sein de l’équipe réserve a été totalement bénéfique pour l’arrière catalan. Hier après-midi, non seulement, il inscrit deux essais importants. Mais, il y a aussi dans ce joueur, de l’élégance, une beauté dans ses changements de pied, ses courses. En fin de match pour honorer son retour en équipe fanion, il inscrit un joli drop à trois minutes du terme.

La phrase

Dary Powell : « Le résultat final me déçoit. Mais ce soir, nous avons rencontré une excellente équipe des Dragons catalans. Elle nous a fait totalement déjouer, le score final est logique. »

Les meilleurs

Mason, Bousquet, Casty, Yaha, Bosc, Escaré, Duport, Aiton ; Monaghan, Minikin, Massey.

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir