1939-1940 : une saison amère pour le XIII

  • 1939-1940 : une saison amère pour le XIII
    1939-1940 : une saison amère pour le XIII
Publié le / Mis à jour le

La saison 1939-1940 reste une année amère pour le mouvement treiziste. L’instabilité politique, la déclaration de guerre, le 3 septembre 1939 perturbe le championnat. Ce dernier a tout de même eu lieu dans un contexte très difficile.

Officiellement reconnue sur les registres le 6 avril 1934, la Ligue treiziste a eu une existence éphémère puisque le 19 décembre 1941, le secrétaire d’État à l’Éducation Nationale et la Jeunesse, présidée par Jérôme Carpopino du Gouvernement de Vichy, prononce sa dissolution. La pratique XIII disparaît alors des écrans radars pendant quatre longues années de 1941 à 1945 (année de la reprise du championnat). Avant cette terrible sentence, le championnat de la saison 1939-1940 a tout de même eu lieu dans des conditions assez difficiles. Treize équipes, XIII catalan, Lézignan, Narbonne, Toulouse, Albi, Carcassonne, Millau, Côte basque, Pau, Villeneuve-sur-Lot, Agen sportif et Tonneins, y participèrent. Une compétition divisée en deux poules dont la poule A était composée du XIII catalan, Lézignan, Narbonne, Toulouse, Albi, Carcassonne et Millau ; la poule B comprenait Côte basque, Pau, Villeneuve-sur-Lot, Agen sportif et Tonneins. Après cinq mois de compétition, Pau et le XIII catalan se retrouvent en finale du championnat le 21 avril au stade des Minimes de Toulouse. Devant 10 000 spectateurs, les Catalans décrochent leur deuxième titre officiel sur le score de 20-16.

Pas de finale de Coupe de France, ni de matchs internationaux

Si le XIII catalan a été élu champion de France, la Ligue n’a pu faire jouer la finale de la Coupe. Une raison liée à l’invasion allemande dont les chars prirent possession de la frontière française le 10 mai de cette année-là. Deux jours après, devait se jouer la demi-finale de Lord Derby entre Pau et Carcassonne qui fut annulée et, par la même occasion, la Ligue décida de suspendre la finale. Une finale où s’était qualifiée la formation de Côte basque victorieuse en demi-finale du XIII catalan. Dans ce contexte difficile, l’équipe ne disputa pas de matchs internationaux. L’équipe nationale renoua avec la compétition le 24 mars 1946 lors de la réception du pays de Galles à Bordeaux où les Tricolores s’imposèrent 19 à 7. 1940 voilà une année terrible pour la discipline, après la dissolution de la pratique le 19 décembre 1941, bien des personnes pensèrent que le monde treiziste était définitivement rayé de la carte. Il a eu le mérite de se relever, mais il n’est pas sorti indemne, car des clubs passèrent à XV. Que sont devenus les 13 clubs qui ont participé en 1940 à ce drôle de championnat remporté par le XIII catalan ?

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir