Oyonnax : l’exode a commencé

  • Oyonnax : l’exode a commencé
    Oyonnax : l’exode a commencé
Publié le , mis à jour

A moins d’un miracle, l’uso évoluera l’année prochaine en Pro D2. Une rétrogation lourde de conséquences sur le groupe, qui devrait perdre plusieurs de ses figures historiques…

C’est le lot funeste de chaque équipe reléguée : non contente d’avoir à gérer une descente, elle doit aussi reconstruire son effectif. L’US Oyonnax ne dérogera pas à la règle. Décrochée par le Stade français, premier non relégable, la formation de l’Ain va être bouleversée dans les mois à venir. En première ligne, le talonneur Jody Jenneker (31 ans) rejoindra Castres l’année prochaine tandis que les piliers Antoine Guillamon (24 ans) et Marc Clerc (28 ans) défendront respectivement les couleurs de Montpellier et de l’UBB. Laurent Delboulbès (29 ans) ne devrait pas non plus rester : en effet, le gaucher intéresse le Racing 92 et Bayonne, où officie son ancien entraîneur girondin Vincent Etcheto. Le talonneur Jérémy Maurouard (23 ans) devrait lui aussi faire ses bagages et rejoindre La Rochelle, où il connaît bien Patrice Collazo. Ce départ devrait ouvrir des perspectives à Thomas Bordes (25 ans), en manque de temps de jeu cette année. Les piliers restants Lukas Rapant (33 ans) et Horatiu Pungea (30 ans) seraient alors renforcés par deux recrues : le pilier lyonnais Hoani Tui (31 ans), qui devrait donner sa réponse ces jours-ci, ainsi qu’un pilier gauche sud-africain.

En deuxième ligne, le cas de George Robson (30 ans) pose question. Tout l’inverse de Leon Power (30 ans), qui s’est affirmé comme un leader du groupe. L’USO parviendra-t-elle à conserver le Néo-Zélandais ? Fabrice Metz (25 ans), de son côté, intéresserait la Section paloise et pourrait également partir. De quoi dégager l’horizon du prometteur Geoffrey Fabbri (23 ans), qui s’est illustré par de bonnes sorties cette saison.

Gunther à pau, Yobo de retour au RCT ?

La troisième ligne serait la moins impactée par la descente. Valentin Ursache (30 ans), Maurie Fa’asavalu (36 ans) et Patrick Sobela (23 ans) devraient rester et seront rejoints par un jeune joueur, le Racingman Luc Barba (24 ans), qu’Adrien Buononato, futur entraîneur des avants de l’USO, a cotôyé au centre de formation du Racing 92. Barba s’est engagé deux ans et remplacera numériquement Guillaume Bernad (32 ans) qui tirera sa révérence à la fin de la saison. L’avenir d’Olivier Missoup (35 ans) est en revanche incertain. Ce dernier aurait reçu une offre de prolongation de contrat d’un an qui ne le satisferait pas totalement. Enfin, le Tonguien Viliami Ma’afu (34 ans) et Pierrick Gunther (26 ans) seraient courtisés. Ce dernier serait sur les tablettes de la Section paloise, et aurait déjà rencontré le manager Simon Mannix.

À la charnière, le capitaine Fabien Cibray (30 ans) devrait rester, mais pas le jeune Julien Blanc (23 ans), qui s’est engagé avec Béziers. Pour le remplacer, Matthieu Lorée (28 ans), non conservé au Lou, est pisté. À l’ouverture, le club serait intéressé par l’ouvreur du RCNM Christopher Ruiz (31 ans), actuellement blessé. Au centre, la recrue Jimmy Yobo (24 ans) a convaincu le staff en cumulant huit matchs dont six comme titulaire. Seulement, l’ancien Aurillacois pourrait repartir dans son ancien club, le RCT. Guillaume Boussès (34 ans), devrait raccrocher ses crampons au terme de l’exercice en cours. Aux ailes, les Tonguiens Fetu’u Vainikolo (31 ans) et Alaska Taufa (32 ans) devraient rester, mais peut-être pas Dug Codjo (28 ans), qui dispose d’une clause en cas de descente tout comme de propositions émanant d’autres clubs. Enfin, l’USO pourrait perdre l’une de ses figures emblématiques en la personne de Florian Denos (30 ans). L’ancien capitaine a été approché par Provence Rugby, et serait disposé à relever le défi si la formation provençale parvenait à décrocher son maintien.

Emilie Dudon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?