Lyon : la montée et après...

  • Lyon : la montée et après...
    Lyon : la montée et après...
Publié le , mis à jour

La montée du LOU en Top 14 est quasiment assurée, mais que va devenir son effectif ? Et avec qui le LOU relèvera son prochain défi en Top 14, l'an prochain ? Entre hésitations et confirmations, l’heure du point sur le recrutement est venue.

Comme annoncé précédemment dans notre rubrique « Cris et chuchotements », plusieurs joueurs ont été contacté par le club rhodanien. A l’image notamment d’internationaux comme Morgan Parra, Jamie Cudmore ou encore Danny Cipriani. Une de leurs principales cibles était, début mars, le demi de mêlée springbok François Hougaard. Cependant, le club français devait se confronter à la concurrence anglaise, car Northampton avait posé son intérêt sur le dossier. De plus, des noms comme Virimi Vakatawa ou encore Juandre Kruger faisaient apparition. Lyon était en effet sur toutes les bonnes affaires et récemment des officialisations sont apparues. 

Notamment celle de Delon Armitage, qui était quasiment sûre d’intégrer Lyon, vu que son avenir sur la rade était compromis avec la venue de la vedette japonaise Ayumu Goromaru dans le club toulonnais. Douze joueurs ont notamment accepté d’intégrer les rangs du club d’après une officialisation datant du 16 mars, comme annoncé dans nos colonnes. C’est surtout le cinq de devant qui a été remanié à l’image des signatures de quatre piliers : Alexandre Menini (3 ans), Stéphane Clément (2 ans), Francisco Gomez-Kodela (2 ans) et Karena Wihongi (1an). Mais notamment d’un talonneur montpelliérain, Mickaël Ivaldi (3ans) et de trois deuxième ligne : Franco Mostert (2 ans), Josh Bekhuis (2 ans) et de Maselino Paulino (2 ans). Mais c’est la communauté toulonnaise qui arrive en masse au club, puisqu’en plus de Delon Armitage et d’Alexandre Menini, deux autres joueurs s’ajoutent à la liste : le troisième ligne Virgile Bruni (2ans) et le centre Théo Belan (2ans). A l’ouverture, ils ont décidés d’appeler l’australien Mike Harris qui s’est donc engagé pour deux saisons. C’est un joueur polyvalent qui peut évoluer au centre et à l’arrière. Autant dire que le LOU a d’ores et déjà préparé son retour en Top 14, avec une équipe de poids. 

En dehors de ces officialisations, le club laisse la porte ouverte à des joueurs comme Rudi Wulf ou encore Frédéric Michalak. Quand au trois-quarts centre néo-zélandais, Kendrick Lynn, il va arrêter sa carrière avec le LOU pour intégrer le staff comme entraîneur des skills et assistera notamment Pierre Mignoni pour la préparation des trois-quarts. 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?