Montpellier puissance six !

  • Montpellier puissance six !
    Montpellier puissance six !
Publié le

Les Héraultais triomphent de leur bête noire briviste à l’Altrad Stadium et décrochent ainsi un sixième succès consécutif en Top14 (seule équipe à avoir réalisé cette série avec Clermont). Ils s’emparent provisoirement de la seconde place du classement. Courageux, Brive repart bredouille de Montpellier malgré une belle résistance. Et a probablement dit adieu à la qualification.

MONTPELLIER 19 - 3 BRIVE (MT 11-3)

Par Julien Louis

 

LE RESUME

Sous une pluie battante et discontinue, le premier acte de cette opposition n’a pas offert de spectacle. Mais que la bataille physique a été violente. Après un premier quart-d’heure soporifique où les deux équipes n’ont fait que s’échanger des longs coups de pied, les débats sont montés en intensité. Et les deux adversaires d’un soir se sont neutralisés dans tous les secteurs : rucks, mêlée et jeu au près. Seul Benjamin Fall est parvenu à amener un peu de folie dans cette rencontre. Les buteurs ont eux tardé à trouver de la précision (un échec pour Paillaugue, deux pour Germain) et c’est finalement Paillaugue qui a inscrit les premiers points du match. Avant que le MHR ne se détache en supériorité numérique grâce à l’essai d’O’Connor. Germain passe lui sa première pénalité sur la sirène et permet à Brive de revenir à huit longueurs de Montpellier à la pause.

Le second acte repart sur des bases similaires. Et l’habituel métronome Germain rate encore une de ses tentatives, là où le numéro neuf héraultais passe trois points de plus. Peu avant l’heure de jeu, Nagusa se voit refuser son essai à cause de Kubriashvili, qui a empêché Péjoine de défendre. Avant que Qera ne s’échappe d’un maul cinq minutes plus tard pour permettre à Montpellier d’accentuer son avance (19-3). La pluie redouble sur l’Altrad Stadium et les deux équipes ne parviennent plus à contrôler le ballon. Mais les locaux pensent avoir décroché le bonus offensif à huit minutes de la fin, sauf que  l’essai d’Ebersohn est refusé pour un en-avant de passe de Lucas. Et à une minute du terme, c’est celui de Floch qui est annulé ! Au final, le MHR aura vu trois de ses essais annulés et devra donc se contenter des quatre points.

 

LE TOURNANT

Lucas Pointud coûte huit points à son équipe et permet à Montpellier de se détacher au score dans un premier acte fermé. Sanctionné dans un ruck près de sa ligne, le pilier gauche briviste quitte le terrain (31e) au pire des moments. Son équipe n’est alors menée que 3-0 au tableau d’affichage et fait jeu égal avec le MHR dans le défi physique, le combat sur les phases statiques et le jeu d’occupation. A son retour sur le pré, les locaux ont inscrit huit unités supplémentaires (une pénalité et un essai) et mènent désormais 11 à 3. Un premier break pour les Héraultais acquis en supériorité numérique, qui fera au final la différence.  Auteur d’une belle performance, Lucas Pointud pourra longtemps regretter son carton.

 

LE PLUS BEL ESSAI

Marvin O’Connor plonge victorieusement en coin. L’action démarre d’une charge rageuse de Qera qui éteint le deuxième ligne Snyman au passage. Tuitavake ramasse la balle dans un ruck et casse la ligne d’avantage pour s’échapper sur dix mètres. Pas de temps de répit pour les Brivistes, puisque Paillaugue sert dans la foulée Fall qui donne sur un pas à O’Connor esseulé sur la ligne de touche. L’ailier n’a plus qu’à accélérer pour aplatir en coin, en résistant au retour de Masilevu. Marvin O’Connor inscrit donc son huitième essai de la saison en Top 14 (11 au total) et revient ainsi à trois longueurs de son coéquipier, Nagusa. Le meilleur marqueur d’essais du championnat, devant Alex Tulou et… O’Connor ! Sur cette action fatale, les Briviste n’ont pas seulement encaissé cinq points. Ils ont également perdu Snyman et Masilevu, sortis K-O. Seul Snyman a pu retrouver sa place.

 

L’HOMME DU MATCH

Benjamin Fall. Décisif sur l’essai d’O’Connor, l’ailier héraultais a été le seul joueur assez audacieux et courageux pour tenter de jouer dans des conditions climatiques très délicates. Et sur chacune de ses relances, Fall est parvenu à faire des différences ou à créer des décalages. Très à l’aise techniquement, il a réussi la majorité de ses gestes tout en assurant la continuité du jeu du MHR. Serein sous les ballons hauts et propre dans son jeu au pied, l’international français, replacé à son poste de prédilection (numéro 15), a réalisé une excellente prestation.

 

FICHE TECHNIQUE

À Montpellier – Vendredi 20h45 –  10542 spectateurs

Arbitre: M. Attalah (Franche-Comté). Note: **

Évolution du score : 3-0, 6-0, 11-0, 11-3 (M.T); 14-3, 19-3

 

Montpellier : 2E O’Connor (37e), Qera (63e); 3P Paillaugue (22e, 32e, 44e)

Brive : 1P Germain (40e)

Carton jaune: Pointud (31e) 

 

MONTPELLIER : 15. Fall; 14. Nagusa, 13. Steyn (21. Ebersohn, 68e), 12. Tuitavake, 11. O’Connor (22. Floch, 72e); 10. Lucas, 9. Paillaugue (20. Wright, 78e); 7. Qera, 8. Spies, 6. Ouedraogo (Cap.) (19. Galletier, 65e); 5. Willemse (18. Privat, 59e), 4. Jac. Du Plessis; 3. Jan. Du Plessis (23. Kubriashvili, 50e), 2. B. Du Plessis (16. Ivaldi, 71e), 1. Watremez (17. Nariashvili, 54e)

 

BRIVE : 15. Germain; 14. Mafi, 13. Mignardi, 12. Petre, 11. Masilevu (20. Whetton, 39e); 10. Ugalde (22. Laranjeira, 22e), 9. Péjoine (21. Duhalde, 68e); 7. Luafutu, 8. Hauman, 6. Hirèche (17. Asieshvili, 34e ; Hirèche, 42e); 5. Mela (Cap.) (18. Steenkamp, 14e ; Mela, 18e ; Steenkamp, 54e), 4. Snyman (19. Lebas, 38e; Snyman, M.T; Lebas, 60e); 3. Buys (23. Jourdain, 51e), 2. Ribes (16. Acquier, 51e), 1. Pointud (Asieshvili, 63e)

 

LES BUTEURS

Paillaugue : 3P/5, 0T/2; Germain : 1P/4

 

LES MEILLEURS

A Montpellier : Fall, O’Connor, Qera, Spies, Paillaugue, Watremez, B. Du Plessis; à Brive Petre, Pointud, Péjoine.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?