Poite : "C’est la première fois que cela m’arrivait"

  • «C’est la première fois que cela m’arrivait»
    «C’est la première fois que cela m’arrivait»
Publié le , mis à jour

Romain Poite, l’arbitre d’Oyonnax-Grenoble, revient sur l’incident avec Silvère Tian qui l’a insulté pendant et après la rencontre.

Midi Olympique : Quelle est votre version au sujet de l’expulsion de Silvère Tian ?

Romain Poite : Je crois que les images sont assez claires… Ce joueur a franchi les limites de l’acceptable, en tenant des propos outranciers qui seront retranscrits dans mon rapport. Cela a commencé par "tu me fais chier", ce qui m’a conduit à sortir le carton rouge, avant de continuer par "je vais te choper, fils de pute". Des propos qui ont d’ailleurs été réitérés après le coup de sifflet final.

À ce titre, avez-vous été surpris de retrouver Silvère Tian sur la pelouse, alors qu’il avait été expulsé ?

R.P. : À la fin du match, vous avez les supporters qui entrent sur le terrain, les remplaçants… On ne peut pas parler d’envahissement du terrain, d’ailleurs il ne m’a pas plus approché que ça. Il est simplement revenu sur la pelouse en renouvelant certains propos, mais je n’ai pas souhaité le rencontrer à ce moment-là.

À froid, le joueur est venu vous présenter des excuses. Cela constitue-t-il une circonstance atténuante au sujet de votre rapport ?

R.P. : Après la rencontre, j’ai reçu Silvère Tian dans mon vestiaire, accompagné d’un autre joueur. Il m’a effectivement présenté ses excuses. Ce à quoi j’ai répondu qu’au vu de l’ampleur des propos tenus, j’allais tout de même présenter un rapport relatant les faits, afin que les autorités compétentes puissent en juger.
Aviez-vous déjà connu pareille situation en Top 14 ?

R.P. : C’est non seulement la première fois en Top 14 que cela m’arrivait, oui, mais aussi la première fois de toute ma carrière.

Vous êtes sortis sous les huées, certains supporters d’Oyonnax se sont montrés véhéments à votre encontre. Avez-vous craint pour votre sécurité et celle de vos assesseurs ?

R.P. : Je tiens à dire que nous avons été très bien encadrés par le club d’Oyonnax. Évidemment, il y avait un mécontentement du public qui l’a manifesté, mais le vestiaire est bien protégé par des grilles et un couloir empêchant l’accès de ces gens. Le club a fait ce qu’il avait à faire et, de notre côté, nous avons souhaité ne pas en rajouter.

Quand votre rapport sera-t-il transmis à la Commission de discipline ?

R.P. : Les rapports sont envoyés par un système informatique. Le mien sera transmis ce soir (l’entretien a été réalisé dimanche après-midi, N.D.L.R.). Ensuite, il est transmis à la LNR, là aussi par support informatique, qui choisit le cas échéant de saisir la Commission de discipline.

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?