Paris : le sursis du champion

  • Paris : le sursis du champion
    Paris : le sursis du champion
Publié le , mis à jour

Écarté de la course à la qualification et quasiment assuré de son maintien en Top 14, le Stade Français, tenant en titre du Brennus, va disputer un quart de finale européen, à Leicester dimanche, qui s’annonce vital. En cas de revers, la fin de saison du club parisien sera longue...

Et si le champion de France en titre voyait sa saison s’achever le 10 avril ? Volontairement provocatrice, la question mérite pourtant d’être posée. Car le Stade français, au bout des deux premiers tiers d’un exercice jusque-là plutôt décevant, est désormais dans une situation qui est très claire. Derrière une entame désastreuse, les hommes de Gonzalo Quesada ont longtemps été sous la menace des relégables en championnat. Mais, avec aujourd’hui seize points d’avance sur Agen et quatorze sur Oyonnax, ils ont pris leurs distances avec la zone rouge. Suffisamment pour vivre une fin de parcours des plus paisibles en Top 14. Puisque l’immense bémol est le suivant : leurs 21 longueurs de retard sur le Stade toulousain, sixième et dernier qualifiable pour les phases finales, les condamnent déjà à abandonner le Bouclier de Brennus brillamment décroché en juin 2015. Une triste capitulation qui pourrait toutefois être effacée en cas d’exploit sur la scène européenne...

Un match préparé depuis plusieurs semaines

Parce que le parcours des Parisiens, plombé en partie sur les planches hexagonales par l’absence des internationaux durant la Coupe du monde puis le Tournoi des 6 Nations, se révèle beaucoup plus glorieux en Champions Cup. Tombée dans la poule de Leicester, du Munster et de de Trévise, l’équipe de la capitale a aligné quatre succès pour deux défaites. Et en finissant deuxième du groupe, derrière les Anglais, elle s’est surtout offert une place parmi les huit représentants en quart de finale. Et, à ce stade de la compétition, les protégés du président Thomas Savare, vont retrouver... Leicester. En effet, ce dimanche, ils traverseront la Manche pour disputer le match le plus important de leurs derniers mois. Une rencontre qu’ils ont eu le loisir de préparer depuis plusieurs semaines en procédant à une large revue d’effectif. L’ultime objectif pour se donner le droit de rêver et de remporter une Coupe d’Europe qui manque au palmarès du club. Un rendez-vous pour sauver une saison.

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?