Bonneval, le dix de der ?

  • Bonneval, le dix de der ?
    Bonneval, le dix de der ?
Publié le

Depuis le championnat d'Europe en juin 2015, le trois-quarts polyvalent Arthur Bonneval, retenu pour la tournée asiatique à Hong Kong et Singapour, est le dixième quinziste appelé en renforts dans le groupe de France VII.  

C'est le dernier nom sorti du chapeau de Jean-Claude Skrela et Frédéric Pomarel. Arthur Bonneval, le polyvalent trois-quarts du Stade toulousain intégre le groupe de France VII pour la tournée asiatique avec les tournois de Hong Kong et Singapour. Il monte dans le train alors que celui-ci arrive bientôt à son terminus puisqu'il ne restera plus que les deux étapes européennes du mois de mai (Paris, Londres) avant l'annonce du 6 juin, le jour de l'annonce du groupe retenu pour la préparation olympique. Un groupe où figurera les quatorze joueurs sous contrat avec la FFR et certainement six ou sept renforts venus du Top 14 ou de la Pro D2.

Arthur Bonneval, qui n'a plus joué avec le Stade toulousain depuis le 11 décembre (défaite en Ulster 38 à 0 en Coupe d'Europe), se voit donc offrir une chance de démontrer qu'il peut faire partie de l'aventure. Néanmoins, la concurrence est rude car il est le dixième joueur venu du XV appelé en renfort depuis juin 2015. Certains ont déjà gagné de précieux points. Tout d'abord, les quatre « pionniers » qui étaient venus épauler France VII lors des étapes du circuit européen l'été dernier. Fulgence Ouedraogo, Rémy Grosso, Romain Martial et Marvin O'Connor avaient participé activement à la qualification pour les Jeux Olympiques de Rio et le manager Jean-Claude Skrela n'a jamais caché qu'ils seraient prioritaires pour intégrer l'équipe, d'autant plus que Fulgence Ouedraogo et Romain Martial sont aussi venus se jauger sur le circuit mondial cette saison. Parmi les autres candidats, le demi de mêlée du Racing 92 Arthur Retière a montré des qualités intéressantes participant à trois étapes du circuit mondial (Wellington, Sydney, Las Vegas). Deux autres grands espoirs de la discipline ont aussi été utilisés : Théo Millet (Stade français) et Martin Laveau (Bayonne). Néanmoins, ils n'ont pas eu un temps de jeu suffisant pour bouleverser la hiérarchie si les quatorze joueurs sous contrat FFR sont aptes. Ils partent de plus loin. C'est aussi le cas de Sofiane Guitoune (un seul tournoi disputé à Las Vegas pour cinq matchs et trois titularisations) et de Virgile Bruni (aperçu à Sydney avec trois matchs et une titularisation).

 

Arthur Bonneval, dixième joueur venu du XV, pourrait ne pas être le dernier. L'hypothèse Yoann Huget est réelle. L'international français, blessé depuis la Coupe du monde, a déjà évoqué ce challenge olympique, pour mieux oublier son aventure douloureuse lors du mondial anglais en septembre dernier. Jean-Claude Skrela a ouvert la porte à condition qu'il puisse disputer une étape du circuit mondial avant le 6 juin. L'ailier du Stade toulousain a repris l'entraînement avec son club et continue sa course contre la montre pour être sélectionné soit pour l'étape de Paris (13-15 mai) ou l'ultime rendez-vous à Londres (21-22 mai).  

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?