Pat Lam : « Grenoble n’est pas une équipe française typique »

  • Pat Lam : « Grenoble n’est pas une équipe française typique »
    Pat Lam : « Grenoble n’est pas une équipe française typique »
  • Pat Lam : « Grenoble n’est pas une équipe française typique »
    Pat Lam : « Grenoble n’est pas une équipe française typique »
Publié le

 Entraîneur du Connacht, l’ancien numéro 8 des Samoa Pat Lam porte un regard avisé sur son adversaire de samedi, estimant que la défense sera la clé de ce quart de finale. 

 

Grenoble et le Connacht ont pour point commun de marquer, mais aussi d’encaisser beaucoup de points. La clé du match semble toute trouvée…

 

Avec une équipe comme Grenoble qui aime pratiquer un jeu offensif et aéré, finalement assez similaire au notre, la victoire ira en effet probablement à l’équipe qui défendra le mieux. Nous avons une idée assez précise de ce qu’ils sont capables de faire, mais on peut leur faire confiance pour avoir analysé notre jeu tout aussi bien, d’autant que leurs entraîneurs sont Irlandais et nous connaissent par cœur.

 

 

 

Avez-vous été surpris par votre adversaire au moment d’analyser ses vidéos ?

 

Ce qui frappe lorsqu’on regarde Grenoble, c’est qu’ils n’évoluent pas du tout comme une équipe française typique. Comme je vous l’ai dit, ils ont des entraîneurs irlandais et la patte de Bernard Jackman, leur entraîneur en chef, consiste à donner un maximum de mouvement au ballon. Cela devrait être un match très enthousiasmant, très spectaculaire et rapide. Du moins si la météo ne nous joue pas des tours au dernier moment…

 

 

 

Les équipes françaises ont pour habitude de ne pas considérer le Challenge. En outre, Grenoble devra se déplacer quoiqu’il arrive en cas de victoire, quand vous auriez l’avantage de recevoir. La motivation de votre équipe sera-t-elle supérieure à celle des Grenoblois ?

 

Ils ont remporté leurs trois dernières rencontres, ce qui les a idéalement replacés dans leur championnat, en embuscade derrière le top six. Mais le vainqueur du Challenge sera automatiquement qualifié pour la Champions Cup la saison prochaine, et ils savent que cela peut être une bonne opportunité pour eux que d’y parvenir par ce biais, d’autant que la finale se déroulera à Lyon, à moins d’une heure de chez eux. Pour toutes ces raisons, je pense qu’ils seront extrêmement motivés en pénétrant sur la pelouse, qui plus est devant leur public. Le challenge qui nous est proposé s’annonce fantastique.

 

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?