Du rugby pour les «Girls»

  • Du rugby pour les «Girls»
    Du rugby pour les «Girls»
Publié le , mis à jour

Le RFM poursuit sa politique d’ouverture en intervenant dans un centre social.

Cette saison, les résultats ont été en dents de scie pour le RFM, Rugby féminin de Miramas, engagé à VII. « Le niveau de jeu était assez élevé dans cette poule et avec des blessures de certaines pièces maîtresses, le collectif a été perturbé », indique le président, Frédéric Moratto, à l’initiative de la création du RFM, en 2001. Mais l’équipe est encore en course pour décrocher le bouclier de Provence qui sera attribué au mois de mai. « Cela va se jouer entre quatre équipes aussi bien en moins de 18 qu’en seniors », poursuit le dirigeant. Nous avons également une satisfaction depuis la création du challenge des moins de 15 ans par la FFR car nous avons six filles qui font partie de la sélection départementale des Bouches-du-Rhône. La formation et le recrutement ont toujours été notre politique. »

« Faire découvrir notre sport »

Dans ce domaine, les voyants sont au vert, puisque les effectifs sont à la hausse en moins de 18 ans et en séniors. Cette saison, le club a accueilli des minimes en moins de 14 ans et moins de 15 ans. Depuis cinq ans, le RFM s’est donc bâti une belle réputation, avec une politique basée sur la formation, l’épanouissement des joueuses et les valeurs de base du rugby. Pour terminer la saison, un dernier projet a été mis en place cette saison, l’opération « Girls Rugby », avec le centre social de Miramas, pour initier de jeunes filles en difficultés à la balle ovale. La première rencontre aura lieu demain, une autre suivra le 19 avril et une troisième aura lieu au mois de mai. « Il s’agit de faire découvrir notre sport et pourquoi pas, de les recruter pour les catégories des moins de 14 et moins de 15 ans. Ce sera à nous d’être convaincant. » Outre cette opération « Girls Rugby », Frédéric Moratto et ses « ouailles » prévoient d’autres projets et ont d’autres idées pour faire vivre le rugby féminin à Miramas.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?