Saint-Estève XIII en quête d’un premier titre

  • Saint-Estève XIII en quête d’un premier titre
    Saint-Estève XIII en quête d’un premier titre
Publié le

Après Limoux, la semaine passée, le dossier hebdomadaire s’articule autour de l’autre finaliste de la Coupe de France, Saint-Estève XIII Catalan. Samedi à Carcassonne, la réserve des Dragons va disputer sa deuxième finale consécutive du trophée Lord-Derby. Un rendez-vous qu’elle souhaite fructueux face à son rival limouxin.

Saint-Estève XIII Catalan, c’est l’équipe (un peu) atypique de ce championnat élite. Tout d’abord, c’est la réserve d’une équipe professionnelle, celle des Dragons catalans.

Elle a officiellement vu le jour lors de la saison 2005-2006 lorsque les Dragons catalans ont intégré la Super League. Au tout début de son existence sportive, elle a avait pour patronyme UTC (Union Treiziste catalane). En 2009, elle a officiellement pris le nom de Saint-Estève XIII Catalan (les deux clubs qui ont naissance aux Dragons catalans).

Cette équipe a un mode de fonctionnent tournée essentiellement vers la formation et ne compte que des joueurs d’origine française. « La philosophie de notre équipe c’est la formation. Tous les joueurs qui passent de l’équipe juniors à l’équipe réserve doivent obligatoirement rejoindre l’équipe professionnelle. Les résultats de l’équipe réserve ne sont pas forcément la priorité première. Toujours est–il que dans les deux compétitions nationales, nous faisons en sorte de tirer notre épingle du jeu. Toutefois, si nous avons l’occasion de remporter un titre, nous ne nous en priverons pas », soutient le président de la Structure Gérard Caillis.

Deux finales perdues

 

En dix ans d’existence, la réserve des Dragons s’est hissée à deux reprises en finale. En 2013, elle a laissé le titre de champion de France à son voisin pianenc (26-33). L’an dernier, pour sa première expérience en finale de Coupe, elle s’est inclinée face à Lézignan (27-25). Samedi, au sein du club, on souhaite que cette troisième participation à une finale soit la bonne. En championnat, l’équipe de Joan Guasch ne compte aucune défaite face à son rival limouxin. Dans la Haute-Vallée, elle avait partagé les points (36-36) et s’était imposée à Saint-Estève (30-20). Tous les espoirs sont permis pour prétendre à ce premier sacre officiel.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?