Les Palois libérés

  • Les Palois libérés
    Les Palois libérés
Publié le , mis à jour

Récompensés d’une semaine de coupure après la bonne série de trois victoires consécutives, les Palois retrouvent l’entraînement ce lundi matin. Avec un choc au Hameau contre Toulon à préparer. Une rencontre attendue spectaculaire.

A l’heure d’enchaîner la réception d’Oyonnax et le déplacement à Agen, le vice-président Yannick Le Garrérès avait exhorté les Palois à passer en configuration demi-finale puis finale. La double mission réussie et le maintien (vraisemblablement) assuré, qu’attend désormais la Section à six journées de la fin de sa première saison de retour dans l’élite ? Réponse de David Aucagne, l’entraîneur des trois-quarts béarnais aux désormais 23 points d’avance sur le premier relégable : « On veut emmagasiner de l’expérience, de la confiance et des bons résultats en vue de la saison prochaine, pour débuter avec un socle solide ». Afin de construire le futur en se testant, quoi de mieux que d’accueillir le RC Toulon au Hameau ? Une rencontre aux accents sudistes, attendue spectaculaire et débridée, samedi. Une beau match aux allures de gala en ce début de printemps. Avec un duel d’anciens All Blacks particulièrement riche, notamment, au centre du terrain, entre Conrad Smith et Ma’a Nonu. Du régal pour les yeux des spectateurs en tribunes.

Dans la lignée de ses All Blacks

Côté Section, les deux Néo-Zélandais de la ligne d’attaque, Slade et Smith ne sont justement pas pour rien dans la bonne série actuelle de trois victoires consécutives. « Ils nous apportent leur expérience et leur talent, et ça rejaillit sur tout le monde puisque tous les garçons se sont mis au diapason, analyse Aucagne. Même s’il évolue sur l’aile en ce moment, Julien Fumat a par exemple passé un cap, comme Jale Vatubua qui évolue au milieu des deux. » Bien aidé par leurs guides, les Béarnais ont gagné en sérénité ces dernières semaines. Avec la validation de ce bon comportement dans leurs récents résultats, ils reçoivent le triple champion d’Europe au bon moment. En pleine confiance. « A nous de saisir notre chance, avalise le technicien. Il nous faudra jouer libérer, et prendre le jeu à notre compte. Il est important qu’on entreprenne, et qu’on impose ce que l’on veut. » Sans trop de pression, les Palois pourront aussi compter sur des corps régénérés en vue de ce choc. En guise de récompense, ils ont disposé d’une semaine de coupure après la victoire à Agen (26-33), la deuxième de la saison à l’extérieur. « On restait sur trois matchs positifs avec des performances intéressantes, insiste Aucagne. Il nous était important d’insister sur la récupération et les soins. »

Un maintien à mathématiquement assurer

Libérés, les Béarnais veulent désormais se faire plaisir, sans pour autant décompresser. Recevoir (et battre) les cadors en fait partie. Le RC Toulon est bien ciblé pour terminer le plus haut possible. D’autant, qu’anecdotiquement, Julien Pierre et sa bande devront aussi mathématiquement assurer leur maintien. La semaine de préparation s’annonce excitante. « C’est un match intéressant mais on ne veut pas s’enflammer, coupe Aucagne. On verra surtout comment réagit l’équipe, d’autant qu’on recevra Clermont ensuite. Mais c’est sûr qu’on ne prendra pas ce match à la légère. » Au cours d’une belle fin de saison, cette réception de Toulon – où les Palois étaient allés chercher (21-17) un bon point de bonus défensif à l’aller – promet, dans l’immédiat. Mais d’ici-là, il s’agira de vite se remettre au travail dès ce lundi.

Par Bruno Poussard

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?