L’appel du pied du Racing à Vincent Clerc

  • L’appel du pied du Racing à Vincent Clerc
    L’appel du pied du Racing à Vincent Clerc
Publié le , mis à jour

Si Toulouse réussit à faire signer Virimi Vakatawa, Vincent Clerc pourrait ne pas être conservé la saison prochaine. Ce qui pourrait faire les affaires du Racing 92.

Où évoluera l’ailier Vincent Clerc l’an prochain ? Pour le moment, c’est toujours la grande incertitude sur l’avenir de l’ailier international (34 ans, 67 sélections) qui n’a pas encore reçu de proposition concrète de prolongation de contrat de la part de son club depuis 2001, le Stade toulousain. Dans la ville Rose, son destin semble lié à celui de son partenaire et concurrent au poste, Alexis Palisson (28 ans, 21 sélections) et à la possible venue du Fidjien, pensionnaire du XV de France depuis le dernier Tournoi, Virimi Vakatawa (24 ans, 5 sélections). Les trois joueurs se disputent les deux derniers fauteuils d’ailiers du club, sachant que Yoan Huget, Paul Perez (qui a prolongé jusqu’en 2018), Timoci Matanavu, Arthur Bonneval et Sofiane Guitoune postuleront l’an prochain. Ces dernières semaines, le futur d’Alexis Palisson semblait se dessiner loin de Toulouse, malgré encore une année de contrat. Le Stade toulousain semblait enclin à le libérer, et le joueur a écouté et reçu des propositions de La Rochelle, de Brive mais surtout des Anglais de Saracens. L’ex-toulonnais s’étant même rendu à Londres pour rencontrer les dirigeants du club anglais. Seulement, que ce soit avec les deux formations françaises, qu’avec les « Sarries », les négociations semblent traîner en longueur.

Marché sondé

De son côté, Toulouse attend la réponse (comme le Racing 92, Lyon et Toulon), de Vakatawa à propos de son retour probable à XV. Le joueur qui disputera ce week-end le Tournoi de rugby à VII de Singapour, doit se décider sous peu. Les Toulousains semblent bien placés mais…

Du coup, Vincent Clerc qui semble vouloir poursuivre sa carrière, s’est mis lui aussi à sonder le marché. Le Racing 92, lui a alors fait part d’un véritable intérêt, sachant que chez les Ciel et Blanc on envisage de repositionner l’an prochain, Joe Rokocoko, au centre, libérant une place chez les ailiers. Le président Jacky Lorenzetty serait prêt à lui proposer une offre d’une saison avec une autre en option. Il semble que sportivement, le défi tente Vincent Clerc, mais qui hésiterait à franchir le pas, très attaché à la fois au club et à la ville de Toulouse. Alors, le Stade toulousain fera-t-il l’effort pour service rendu ou restera-t-il inflexible ? Le Racing 92 profitera-t-il de la situation ? Réponse prochainement.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?