Carcassonne profite de l'indiscipline biarrote

  • Carcassonne profite de l'indiscipline biarrote
    Carcassonne profite de l'indiscipline biarrote
Publié le , mis à jour

Dans un match où le vent a eu rôle majeur, Carcassonne a profité de l'indiscipline de Biarritz pour s'imposer 32-27 et s'éloigner du maintien.

Carcassonne 32 - 27 Biarritz

Par Philippe Peronne

 

Résumé de la rencontre

Beaucoup de vent ce soir à Albert Domec. Le début de match est équilibré, les deux équipes évitent de jouer au pied. Et à la 18e minute la partie démarre vraiment. Sur un manque de communication des Audois, Broster ramasse le ballon sur un ruck et glisse la balle à Lucu dans le fermé qui n'a plus qu'à servir Cabarry. Le pilier s'en va seul aplatir l'essai. Ensuite, la rencontre va devenir une histoire de mêlée. Deux minutes après l'essai biarrot, la mêlée basque en souffrance depuis le début du match est de nouveau pénalisé, Latorre attaque vite la ligne et est arreté à 1m de l'en but. Soqeta ramasse et s'en va s'écrouler sur la ligne. À la 34e, c'est sur une melée aux abords des 5m carcassonnais que Biarritz obtient un essai de pénalité. Le B.O s'est beaucoup fait pénalisé sur cette première période (8 fois) et a joué la première mi-temps à 14. Latorre en a converti 4 (sur 5). Mais malgré toutes ces erreurs, les Basques ne sont pas loin à la marque 19-14.

En deuxième période, le rythme est le même, haché. Carcassonne a le plus souvent la balle et Biarritz se met à la faute. Le score gonfle, Latorre ne manque pas une occasion d'aggraver la marque. Mais paradoxalement, les Basques restent à porter de tir de Carcassonne. Deux pénalités transformées coup sur coup par Lucu permettent aux visiteurs de coller au score. À la 70e, Carcassonne, sur un gros temps de jeu, écarte définitivement les Basques avec un essai de Brana. Mais Biarritz va finalement arracher le bonus défensif grâce à un essai de Hamdaoui en fin de match.

 

Tournant de la rencontre

À la 65e minute, Biarritz se fait une énième fois pénaliser. Le demi d'ouverture Latorre, en réussite sur ce match, porte la marque à 25-20. Derrière Nick De Luca prend un carton jaune et laisse ses coéquipiers à 14 jusqu'à la fin du match. À la 70e minute, Carcassonne inscrit un essai et porte la marque à 32-20. Le trou est fait au meilleur moment.

 

Essai de la rencontre

À la 70e, Carcassonne est sur un gros temps de jeu dans les 22 mètres de Biarritz, Pohé charge mais laisse échapper le ballon avant d'aplatir dans l'en but. Pas vers l'avant pour l'arbitre. Essai capital pour les Audois.

 

FICHE TECHNIQUE

Stade Albert-Domec (Carcassonne) - Vendredi 19 heures - 4000 spectateurs

Arbitre : Laurent Millotte (Ile-de-France)

Évolution du score : 3-0, 3-7, 10-7, 13-7, 13-12, 13-14, 16-14, 19-14 (MT) ; 22-14, 22-17, 22-20 ; 25-20, 32-20, 32-27.

 

Carcassonne : 2E Tuilagi (20e) Brana (70e) ; 6P Latorre (10e, 24e, 34e 38e, 42e, 66e) ; 2T Latorre (20e, 70e).

Carton jaune : Lima (46e).

 

Biarritz : 3E Cabarry (18e) Pénalité (34e), Hamdaoui (80e), 2P Lucu (46e, 48e) 3T Lucu (18e, 34e, 80e).

Cartons jaunes : Soqeta (24e), Dachary (38e) De Luca (67e).

Non entrés en jeu : 20. Magnaval, 23. Bisconi.

 

CARCASSONNE : 15. Gros (20. Caminati 78e) ; 14.Pakalani, 13. Berchesi (22. Pohe 68e), 12. Lima, 11. Brana ; 10. Latorre, 9. Raynaud ; 7. Koffi, 8. Tuilagi, 6. Gimeno (21. Etien 52e); 5. Guironnet (18. Oulai 60e), 4. Aliouat (19. Tisseau 68e); 3. Telefoni (23. Bordewie 60e), 2. Jullien (16. De Carvalho 62e), 1. Ursache (Cap.) (17. Lobo 76e).

 

BIARRITZ : 15. Hamdaoui ; 14. Ngwenya, 13. De Luca, 12. Dachary, 11. Giresse, 10. Baby (21. Le Bourhis 74e), 9. Lucu (Cap.) ; 7. Sousa, 8. Soqeta (22. Latierro 68e), 6. Guiry (19. Placines 54e) ; 5. U.Fono, 4. Lund (18. I.Fono 65e) ; 3. Broster, 2. Levi (16. Ruffenach 61e), 1. Cabarry (17. Lourdelet 75e).

 

Les meilleurs

Tuilagi, Koffi, Latorre , Aliouat ; Baby, Lucu.

 

Les buteurs

Latorre (2T/2, 6P/7)Lucu (3T/3, 2P/2).

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?