Toulouse reprend confiance

  • Toulouse reprend confiance
    Toulouse reprend confiance
Publié le

Au terme de cette rencontre entre le Stade Toulousain et le Racing 92, ce sont les Rouge et Noir qui en sortent vainqueur. Une victoire qui s'est jouée dans l'intensité. 

Résumé 

 

La première période de ce match a été pour le moins très rythmée avec beaucoup d'intensité des deux côtés. Des fautes de mains coté racing ne permettront pas à Toulouse de prendre l'avantage car Bézy et McAlister rateront leurs premières pénalités respectueusement à la 8e et 20e minute. Cependant, l'arrière ciel et blanc, Dambielle, en passera une à la douzième minute permettant aux parisiens de prendre l'avantage. Mais c'est bel et bien Yacouba Camara, auteur d'une première période de qualité, qui va aller applatir le premier essai de cette partie. A la demi-heure de jeu, les toulousains mènent 7 à 3. Mais c'est l'erreur de Vulivuli dans son en-but qui va coûter cher au Racing. Le centre parisien pousse en effet Maxime Médard l'empêchant d'applatir. Un essai de pénalité sera accordé et Toulouse creuse l'avantage à la mi-temps grâce notamment à la transformation de Sébastien Bézy (14-3). La deuxième période a elle, été d'un tout autre niveau. Le ciel et blanc ont débuté le match en infériorité numérique et on commencé à reprendre de l'air lors de la rentrée de leur arrière Vulivuli. Mais les deux équipes ont pourtant tentés des choses. Gaël Fickou a franchi le rideau parisien a plusieurs reprises sans réussir à aller au bout. Une indiscipline à déplorer cependant, le geste de Louis Picamoles sur Louis Dupichot : une charge sans ballon de l'épaule qui coûtera à l'aillier de rester au sol quelques minutes. Pour le reste, aucunes des deux équipes n'a vraiment été inquiétée et le score final sera le même qu'à la mi-temps 14 à 3. 

 

Le fait du match

 

Yacouba, auteur du premier essai de la partie sort à la 36e blessé au genou gauche. Ainsi que Yannick Nyanga qui sort à la 51e blessé lui aussi au genou gauche. De plus Maxime Médard quittera le terrain en boîtant.

 

Les hommes du match 

 

A Toulouse : Camara, Galan, Médard

 

Au Racing : Dambielle, Nyanga, Vulivuli

 

Stade Toulousain – Racing 92

Stadium de Toulouse – Dimanche 16H15

Arbitre : Mathieu Raynal

Affluence : 28 583

 

Evolution du score : 0-3, 7-3, 14-3 (MT et score final)

 

Toulouse > 15. Médard (21. Doussain 60e) ; 14. Clerc, 13. Fickou, 12. Fritz, 11. Perez ; 10. Mcalister, 9. Bezy ; 7. Harinordoquy (18. Maka 68e), 8. Galan (20. Picamoles 60e), 6. Camara (19. Gray 36e) ; 5. Tekori, 4. Lamboley ; 3.Johnston (23. Aldegheri 63e), 2. Flynn (16. Tolofua 49e), 1. Steekamp ( 17. Baille 49e)

 

 

Racing 92 > 15. Dambielle ; 14. Dupichot, 13. Dussartre, 12. Vulivuli, 11. Robinson ; 10. Talès, 9. Philips ; 7. Barba, 8. Nyanga (22. Masoe 52e), 6. Dubarry (18. Le Roux 57e 19. Godener 75e) ; 5. Kruger, 4. Carizza ; 3. Castrogiovanni (23. Gomes Sa 48e), 2. Lacombe (16. Chat 48e), 1. Vartanov ( 17. Brugnaut 36e)

 

 

Points :

 

ST : 2E Camara (27e), pénalité (39e) 2T/2 Bézy (28e, 39e)

 

R92 : 1P/1 Dambielle (12e)

 

Cartons jaunes : Vulivuli (38e)

 

Buteurs :

 

Bézy OP/1 (8e manquée), 1T/1

McAlister 0P/1 (20e manquée)

 

Dambielle 1P/1

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?