Top 14 : Une seule descente l’an prochain

  • Top 14 : Une seule descente l’an prochain
    Top 14 : Une seule descente l’an prochain
Publié le , mis à jour

Information Midi Olympique : La LNR va entériner, dans les prochaines semaines, un nouveau système d’accession et de relégation entre le Top 14 et le Pro D2. Il n’y aura plus qu’une seule montée de garantie.

C’est une véritable révolution que s’apprête à vivre les championnats de Top 14 et de Pro D2. Selon nos informations, le comité directeur de la LNR (qui doit se réunir les 25 et 26 avril), va modifier la formule de ses compétitions. Dès l’an prochain, la réforme prévoit qu’il n’y aura plus qu’une seule montée garantie en Top 14 et donc une seule descente en Pro D2. Et ceci n’est qu’un élément de la réforme. Pour le Pro D2, le billet pour le Top 14 et le titre de champion de France ne seront plus attribués au vainqueur de la saison régulière comme c’est le cas depuis 2004. Non, le projet de la Ligue, qui a reçu d’ores et déjà l’assentiment d’une grande majorité de présidents du Top 14, prévoit que les équipes classées de une à six à l’issue du championnat toujours disputé sous forme de poule unique, s’affronteront en phases finales dans un format copie conforme de celui du Top 14. Le premier et le second sont exempts du premier tour et qualifiés directement en demi-finale. Le troisième affronte le sixième, et le quatrième le cinquième pour les deux dernières places dans le dernier carré. Le vainqueur de la finale est déclaré champion et valide son billet pour l’élite. Le finaliste malheureux n’a pas tout perdu, puisqu’il devra disputer un ultime match de barrage contre la formation classée treizième du Top 14 avec en jeu, la dernière place dans le Top 14.

Entériné lors de la prochaine AG de la LNR

Ces modifications importantes, devraient être entérinées lors du prochain comité directeur puis soumises au vote de l’ensemble des clubs professionnels lors de l’assemblée générale de la LNR début juillet. L’objectif est une application de ce système dès l’année prochaine. Une procédure qui selon nos informations aurait l’assentiment d’une grande majorité des clubs professionnels.

Ligue « fermée » en Top 14, Pro D2 sans ventre mou

Une des conséquences de ce changement conséquent, c’est une plus grande sécurité pour les clubs de Top 14 en terme sportifs. Avec une seule descente garantie, leur présence est beaucoup moins aléatoire, chose importante vis-à-vis de leurs partenaires et sponsors. Du côté le Top 14 ressemblera à une ligue quasi fermée car même s’il persistera un certain suspense pour l’équipe classée treizième, l’expérience nous montre qu’il y a toujours une prime au pensionnaire de l’étage supérieur. L’exemple de Pau en 2005 qui bien qu’étant resté trois semaines sans match avait su surclasser (46-13) Aurillac vainqueur pourtant des play-off de Pro D2.

Pour ce championnat, c’est une véritable révolution sportive. La phase régulière va perdre de son importance puisqu’elle ne désignera plus le champion et le promu, alors que les phases finales vont se voir renforcées. Tant mieux pour le côté sportif, tant pis pour le futur promu qui ne pourra plus à l’image de Lyon cette saison, de Pau l’an passé ou du Racing ou Toulon en leurs temps, anticiper notamment en matière de recrutement une montée. Mais avec une équipe supplémentaire concernée par les phases finales, l’intérêt pour la qualification concernera encore plus d’équipe. Déjà passionnant, le feuilleton du Pro D2 promet d’être palpitant et indécis, puisque son verdict ne sera rendu que lors d’une finale, qui devrait se disputer sur terrain neutre et qui aura encore plus d’atouts que l’actuelle.

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?