Novès: « On se rapprocherait des standards internationaux»

  • Novès: « On se rapprocherait des standards internationaux»
    Novès: « On se rapprocherait des standards internationaux»
Publié le , mis à jour

Le sélectionneur du XV de France a tenu à s’exprimer quant à ces mesures, surtout celle traitant de la mise à disposition pour le XV de France des joueurs identifiés sur la liste.

Pensée et commanditée sur les cendres d’une Coupe du monde catastrophique, la cellule technique a livré ses XV mesures visant à redonner des couleurs au XV de France. Quinze réformes qui touchent plus ou moins directement aux intérêts du sélectionneur Guy Novès. « Ce qui m’intéressera encore plus, ce seront les résultats et ce qui va suivre. à savoir, qu’est-ce qui sera concrètement mis en place ? » Par ces mots, en ouverture, le sélectionneur replace les réformes à leur niveau actuel : des propositions, des déclarations de bonne volonté mais qui n’existent, pour l’instant, que sur papier. Qu’en restera-t-il après le passage entre les mains des institutions ? Une révolution ou un simple courant d’air…

Pour Novès, toutefois, une mesure s’apparente comme prioritaire, pour ne pas dire urgente : la numéro 4 (« Mise à disposition pour le XV de France des joueurs identifiés sur la liste « Élite »), qui préconise la création de blocs de 8 semaines pour le Tournoi et 4 semaines pour la Tournée d’automne durant lesquels les joueurs sont à l’entière disposition de l’équipe de France. « Nous sommes exactement dans ce que j’avais demandé aux personnes de la cellule, lorsque j’ai été auditionné. Cette continuité, c’est quelque chose qui me paraît primordial, presque incontournable pour pouvoir travailler correctement. Cela me paraît être une mesure faisable, intelligente et surtout, c’est celle qui m’intéresse en premier lieu. Que les joueurs soient au repos les week-ends avant les premiers matchs et que nous puissions profiter de continuité. Il faut arrêter avec ces allers-retours qui sont préjudiciables à tout le monde. Quand les joueurs sont en sélection, ils ne doivent penser qu’à la sélection. Idem quand ils sont dans leur club. »

Concernant les plages de repos imposées aux joueurs toutes les 300 minutes (ou cinq feuilles de match consécutives) le sélectionneur se montre plus circonspect. Pas les bienfaits d’une telle mesure, plutôt sur son application. « Cela me paraît bien sûr fondé et plein de bon sens mais, selon moi, cela sera plus difficile à faire observer par les clubs. Je les comprends aussi, c’est une mesure très compliquée à appliquer en fonction des calendriers, des absences… Est-ce une mesure réalisable ? Je ne sais pas… »

Dernière mesure qui impacterait directement, celle des intersaisons prolongées pour les internationaux. « Encore une fois, cela va dans le sens du joueur, de la préparation physique et de sa régénération dans des conditions décentes. On se rapprocherait des standards internationaux. » Reste à savoir quelles seront les applications réelles de ces préconisations, après négociations.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?