Le Top 5 des matchs dont le Racing doit s'inspirer

  • Le Top 5 des matchs dont le Racing doit s'inspirer
    Le Top 5 des matchs dont le Racing doit s'inspirer
Publié le , mis à jour

Dimanche après-midi sur la pelouse du City Ground de Nottingham, le Racing 92 affronte Leicester. Comment battre les Tigers et accéder à la finale ? Brive, Pau, Toulouse, Toulon et Clermont ont déjà réussi l'exploit par le passé. Retour sur ces grands moments.

1. Brive – Leicester (28-9), finale saison 1996-97

L'un des plus grands exploits du rugby français en Coupe d'Europe ! Donné archi-favori, Leicester se fait dominer de la tête et des épaules par les Brivistes qui inscrivent un essai exceptionnel dès la 5e minute par Sébastien Viars. Revenus à 6-8 à la pause, les Tigers ne lâchent rien. Mais la deuxième mi-temps de Brive va atteindre des sommets rugbystiques. Et le réalisme va s'en mêler. Un essai de Fabre puis un doublé de Carrat pour une éclatante victoire des Corréziens qui décrochent ainsi leur première et unique Coupe d'Europe.

 

 

2. Leicester – Stade Toulousain (19-27), demi-finale saison 2004-05

Peut être le match dont peuvent s'inspirer les Racingmen. Solide, efficace et dominateur, le Stade Toulousain réussit l'exploit de s'imposer sur la pelouse du Walkers Stadium et ainsi de s'ouvrir en grand les portes de la finale. Au bout de deux minutes, les Toulousains donnent le ton. Un essai de Maka et une pénalité d'Elissalde permettent aux hommes de Guy Novès de faire la course en tête à la pause (10-9). Au retour des vestiaires, les Anglais sont pris dans la tourbillon Rouge et Noir et cèdent par deux fois. Elissalde (encore lui) puis Michalak viennent éteindre les derniers espoirs des Tigers (19-27). Cette saison-là sera celle du triomphe pour Toulouse, vainqueur du Stade Français en finale quelques semaines plus tard.

 

3. Pau – Leicester (35-18), quart de finale saison 1997-98

Un match à sens unique. Qualifiés pour les quarts de finale miraculeusement, les Tigers tombent au Stade du Hameau face à la Section Paloise. L'équipe des Bernat-Salles, Dantiacq, Aucagne, Torossian, Gonzales ou encore Cléda franchit la ligne d'en-but anglaise à quatre reprises en faisant voler en éclat la défense de Leicester. Une victoire nette et sans bavure (35-18) qui emmène les Palois en demi-finales où ils tomberont face au futur champion d'Europe, Bath.

 

4. Clermont – Leicester (22-16), quart de finale saison 2013-14

Restant sur 74 matchs sans défaite à domicile, on se demandait ce qui pourrait arriver aux Clermontois. Mais après une première période presque parfaite (16-0 après 35 minutes avec notamment un essai de Fofana), les Auvergnats se font prendre en contre et laissent Leicester dans la partie sur un essai de Crane. La deuxième mi-temps est étouffante. Les Anglais restant toujours à porter de fusil des Jaunards. Mais un dernier coup de pied de Parra et une fin de match en supériorité numérique envoient Clermont en demi-finales.

 

 

5. Toulon – Leicester (21-15), quart de finale saison 2012-13

Fermé et indécis jusqu'au bout, ce quart de finale sans essai choisit son vainqueur suite aux nombreuses pénalités. Et lorsque dans votre équipe vous avez Sir Johnny Wilkinson, vous partez avec un gros avantage. Vingt-et-un points dont un drop magique à la dernière minute de l'Anglais viennent sanctionner l’indiscipline des Tigers. Ces derniers ont craqué sous la pression avec notamment deux cartons jaunes dont un pour Toby Flood. Alors que celui-ci avait parfaitement lancé son équipe qui menait 0-9 après moins de vingt minutes...  

 

 

Par Kevin Saccani

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?