La force Biarrote

  • La force Biarrote
    La force Biarrote
Publié le

Malmenés en première mi-temps par des Aixois ambitieux, les Biarrots ont finalement fait craquer Aix, notamment dans le combat physique, mais ont une nouvelle fois laissé échapper le bonus offensif en toute fin de rencontre.

Biarritz 32 – 28 Provence Rugby

Par Pablo Ordas

 

Résumé de la rencontre

Aix venu à Biarritz pour tenter de se sauver rentre directement dans la partie. Après une longue première phase de jeu de près de deux minutes, les visiteurs obtiennent une pénalité et ouvrent le score à Aguiléra. Le début de match voit les deux équipes proposer du jeu et, après une pénalité de Maxime Lucu pour le BO, Aix reprend les devants à la suite d’une superbe action offensive conclue par un essai de Marrou. Les visiteurs mènent alors de huit points mais le BO ne s’affole pas. A l’image de leur capitaine Maxime Lucu qui, à deux reprises, tentent de dynamiser le jeu, ou d’une pénalité dans les cordes du buteur rouge non tentée, les joueurs de Biarritz font part de leur volonté de revenir au score par un essai. C’est finalement la force Basque qui fera craquer la défense de Provence. Sur deux groupés pénétrants, le maul Biarrot enfonce celui de Provence et Elvis Lévi s’offre un doublé. Mis à mal dans le secteur de la mêlée, les Aixois écopent d’un carton jaune à la demi-heure de jeu. Paradoxalement, les Biarrots resteront près de dix minutes dans le camp des visiteurs, en supériorité, sans marquer le moindre point et rejoignent les vestiaires en menant 15-11.

Comme en première mi-temps, Aix revient de la meilleure des façons sur le terrain. Après une mêlée sur le milieu du terrain, le relayeur d’Aix Cecot se fait la malle et se retrouve face à Baby. Il l’élimine avec un coup de pied par-dessus et inscrit le deuxième essai de son équipe leur permettant de repasser devant au score. Une nouvelle fois, les avants du BO remettent les locaux dans le match. Après une mêlée enfoncée et une pénalité rapidement jouée, le ballon arrive dans les mains de Baby qui marque. Deux nouveaux essais de Levi et Cabarry donnent jusqu’à 14 unités d’avance au BO. Mais les Aixois sont venus pour leur survie. Ils remettent alors la main sur le ballon et après de nombreux temps de jeu dans le camp du BO Berger marque, redonne le bonus défensif à son équipe et ramène les siens à quatre points du BO. La dernière action verra une relance des Aixois depuis leur propre camp. Après avoir perdu le ballon, Biarritz tentera de récupérer le bonus offensif sans y parvenir.

 

Le fait de la rencontre

Le fait du match s’est déroulé en toute fin de rencontre. Alors qu’Aix vient de revenir à quatre points du BO, ils relancent le ballon depuis leurs 22 mètres en quête d’une victoire inespérée dix minutes auparavant. Ils perdent cependant le ballon que le BO n’hésite pas une seconde à jouer pour récupérer le bonus offensif. Cependant, ils commettent un en avant, puis la sirène retentit. L’arbitre décide alors de renvoyer les deux équipes au vestiaire au grand désarroi des joueurs d’Aix. 

 

L’essai de la rencontre

L’essai du match est le premier de la rencontre. Alors que le score est de 3-3, le demi d’ouverture Sola tape un coup de pied par-dessus la défense Biarrote sur les 50 mètres. Le ballon est récupéré à la volée par Labarthe qui lui aussi tape à suivre. Le trois quart centre Marrou a bien suivi, s’empare du ballon et va aplatir dans l’en-but du BO.

 

Le joueur de la rencontre

L’homme du match est le talonneur du BO Elvis Levi. Propre dans ses lancers en touche et précieux en mêlée, il aura participé à la grande domination des avants biarrots ce soir. Il a également marqué un triplé lors de cette rencontre. 

 

FICHE TECHNIQUE

A Aguiléra (Biarritz) – vendredi 22 avril à 19 h 30 – 5107 spectateurs

Arbitre : Mr Blasco Baque Vincent (Comité Midi Pyrénées)

Evolution du score : 0-3, 3-3, 3-6, 3-11, 8-11, 15-11 (MT) 15-18, 20-18, 25-18, 32-18, 32-21, 32-28.

 

BIARRITZ : 5E Levi (21e, 29e ; 58e), Baby (49e), Cabarry (53e) ; 2T Lucu (30e), Le Bourhis (60e) ; 1P Lucu (6e).

Carton jaune : Ruffenach (74e).

PROVENCE RUGBY : 3E Marrou (11e), Cecot (45e), Berger (77e) ; 2T Cecot (46e, 78e) ; 3P Cecot (4e, 9e, 65e).

Cartons jaunes : Rodriguez (32e), Bouillon (51e).

 

Biarritz : 15. Baby; 14.Ngwenya, 13. Gimenez (21 De Luca 19e-29e 21 De Luca 77e), 12. Dachary, 11. Davies; 10. Le Bourhis, 9. Lucu (20 Magnaval 60e); 7. Placines (2 Levi 75e-80e), 8. Roumat (22 Usarraga 60e), 6. Guiry; 5. Hewitt (19 Fono I 64e), 4. Lund (18 Fono U 50e); 3. Broster (23 Van Staden 54e), 2. Levi (16 Ruffenach 60e), 1. Cabarry (17 Lourdelet 64e).

 

Provence rugby : 15. Bouillon; 14. Labarthe (20 Berger 69e), 13. Marrou, 12. Swanepoel (21 Hecker 64e), 11. Caneda; 10. Sola (22 Cestaro 64e), 9.  Cecot; 7. Munoz, 8. De Bruin Bornman, 6. Molcard (23 Mario Assi 32e-42e  18 Longepee 57e) ; 5. Navickas (19 Nasiga 57e), 4. Skeate; 3. Rodriguez (23 Mario Assi 57e), 2.Lescadieu (16 Colliat 60e), 1. Zakashvili (17 Ndiaye 42e).

 

Les meilleurs

Levi, Dachary, Gimenez, Guiry ; Sola, Cecot, Marrou, Molcard.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?