Les dernières cartouches

  • Les dernières cartouches
    Les dernières cartouches
Publié le , mis à jour

Normalement, St-Nazaire se maintiendra en Fédérale 1 la saison prochaine. Ils affrontent Libourne cet après-midi à 15h au Stade du Pré Hembert.

En principe, les Nazairiens sont hors d’eau comme on le dirait d’une construction à l’abri de tout danger. En principe. Car dans cette poule faussée par le énième avatar lillois, mieux vaut éviter de tirer des plans sur la comète. « On annonce tout et son contraire, tout le monde s’y perd c’est du grand n’importe quoi », explique Yann Dorbeaux, le maître à jouer ligérien. Sur les bords de l’Atlantique, où Sédrik Mollé a pris du recul, il est toutefois important de terminer sur une bonne note. Plus que longue, la saison a été harassante. Il faut dire, selon la très pertinente formule de l’homme clé du dispositif mis en place par Frédéric Fichot et Pierre Colin, que : « Saint-Nazaire a joué avec ses moyens. »

Un club qui se tourne d’ores et déjà vers l’avenir, sachant que Fabien Drogon va retourner au Pays basque tandis que Johann Fornier devrait mettre fin à sa carrière.

Le maintien quasiment acquis

Et tendre le miroir vers l’hôte libournais ne demande pas un effort colossal tant les Girondins, que nul n’associera à des « marins d’eau douce » ont « galéré » pour s’éloigner des flots tumultueux : « Normalement, si la logique est respectée, Bergerac restera derrière nous car Vannes doit s’imposer pour se qualifier directement en demi-finale », annonce Xavier Pierre. Le mentor libournais, comme la plupart de ses homologues, a entendu parler d’un réaménagement du classement comparable à celui qui auquel les autorités compétentes ont procédé en poule 1. Sauf que, en ce début de semaine, ladite mise à jour n’est pas effectuée : « Bizarre, vu qu’il n’y a plus le temps matériel pour reprogrammer les trois matchs non disputés par Lille, je ne vois pas pourquoi le règlement s’appliquerait dans la poule de Chalon-sur-Saône et pas dans la nôtre. »

Toujours est-il que le staff commence à préparer la prochaine saison. Kurka devrait prendre une retraite sportive bien méritée au même titre que Xavier Dubernet. Des préparatifs qui renvoient à un contexte difficile. Dans le fief cher au président Bessagnet, il va sans doute falloir se serrer un peu plus encore la ceinture. Reste la volonté de finir l’exercice mieux qu’il n’a été commencé. Et puis, sait-on jamais, au train où vont les choses, si jamais Langon venait à l’emporter aux dépens de Saint-Médard-en-Jalles, pourquoi ne pas espérer prolonger le sursis en Jean-Prat ?

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?