Péméja - Milhas aux commandes

  • Péméja - Milhas aux commandes
    Péméja - Milhas aux commandes
Publié le , mis à jour

Après des semaines de tractations, au sujet du nom des futurs entraîneurs, le dénouement est proche.

Nouveau rebondissement dans le feuilleton du prochain staff albigeois. Rien n’est encore signé, mais tout porte à croire que le SCA sera dirigé, la saison prochaine, par une paire d’entraîneurs composée de Xavier Péméja et Serge Milhas. Comme nous le relations dans nos précédentes éditions, le technicien montalbanais a réussi son grand oral auprès de l’état-major albigeois voilà une dizaine de jours. Depuis, d’autres candidats sont venus présenter leur projet face aux décideurs albigeois. Le conseil d’administration tarnais s’est réuni mardi soir pour « débriefer » toutes les candidatures et Xavier Péméja semblerait désormais détenir les faveurs des pronostics. Jusqu’à présent on s’orientait plutôt vers une paire Bacca-Nadau pour diriger l’équipe fanion la saison prochaine. Seulement, face au manque de consensus, il a été décidé de confier le recrutement du futur staff à un tiers, proche du club. Pierre-Alain Chamayou a été choisi pour ce rôle, en qualité de partenaire historique du club. Et il soutient la candidature de Péméja. « Péméja-Milhas, C’est fait à 99 % », indique une source proche du club.

Bacca reçu

Au vrai, la signature du futur ex-Montalbanais pourrait intervenir vendredi ou samedi, il ne manquerait seulement que les deux parties se réunissent autour d’un contrat : « Rien n’est encore signé mais il est vrai que nous nous sommes rapprochés avec les Albigeois », commentait Péméja. Pour l’accompagner aux commandes du club jaune et noir, c’est le nom de Serge Milhas qui revient avec le plus de force. « C’est quelqu’un que j’estime beaucoup, pose Péméja. Je le connais très bien, nous avons joué l’un contre l’autre à de nombreuses reprises. » Deux entraîneurs des avants pourront-ils cohabiter à la tête de la maison jaune et noire ? « Tout ce que je peux dire, c’est que si notre association est validée, nous aurons un fonctionnement novateur », explique le technicien montalbanais.

Selon nos informations, mercredi en fin d’après-midi, Jean-Christophe Bacca, à qui l’on promettait depuis plusieurs mois qu’il serait le chef de file du futur projet, a été reçu par Pierre-Alain Chamayou pour se voir signifier qu’il ne serait pas conservé au sein de la structure professionnelle si la paire Péméja-Milhas était effectivement engagée.

 

David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?