Ebersohn file à Castres

  • Ebersohn file à Castres
    Ebersohn file à Castres
Publié le , mis à jour

Le MHR a décidé de ne pas conserver le talentueux centre sud-africain Robert Ebersohn. Le Castres Olympique a saisi la belle opportunité à un poste où il va connaître un large remaniement. Du côté de l’Hérault, il faudra sûrement trouver un remplaçant à l’international à VII.

Auteur d’une saison de qualité, le centre montpelliérain Robert Ebersohn (27 ans) a attendu, en vain, une proposition de prolongation de contrat de la part de ses dirigeants. Elle n’est jamais arrivée. L’arrivée récente de son compatriote François Steyn et la venue imminente du Racingman Alexandre Dumoulin ont sans nul doute fragilisé sa situation dans l’Hérault.

Une aubaine pour le Castres olympique, en quête de renforts de premier choix à ce poste en raison des prochains départs de Rémi Lamerat à Clermont, de Rudi Wulf à Lyon et de Romain Cabannes. Le club tarnais a obtenu, au cours du mois d’avril, la signature du talentueux centre sud-africain, à la fois bon manieur de balle et accélérateur de jeu. Appelé avec les Boks en 2013, l’ancien joueur des Cheetahs n’a jamais porté la célèbre tunique mais compte des sélections en jeunes et à VII.

Qui pour remplacer White ?

Robert Ebersohn officiera au centre de l’attaque castraise aux côtés de Thomas Combezou, Afusipa Taumoepeau, transfuge d’Albi, et du surprenant espoir Florian Vialelle. Dans l’Hérault, le départ acté du Sud-Africain laisse un vide. François Steyn et Alexandre Dumoulin se trouvent être les seuls spécialistes sous contrat pour la saison prochaine. Si Timoci Nagusa voire la bombe australienne Joe Tomane peuvent y être alignés, le recrutement d’un nouveau centre paraît inévitable.

Parmi les autres joueurs sur le départ figure aussi Nic White. Le demi de mêlée australien (25 ans, 22 sélections), déçu de son sort en France, envisage fortement de rentrer prématurément au pays. Pour le remplacer, le MHR a, sans surprise, immédiatement lorgné les numéros 9 sud-africains. Parmi ses premiers choix : le joueur des Stormers Louis Schreuder (26 ans). Mais la province du Cap refuserait de le laisser partir, Nic Groom, son binôme, allant de son côté prendre la direction du championnat anglais. Les recruteurs héraultais ont également approché Dewaldt Duvenage (27 ans), en fin de contrat à l’Usap en juin prochain. Un premier contact resté pour l’heure sans suite. Dans tous les cas, Montpellier devra trouver un troisième demi de mêlée pour épauler Benoît Paillaugue et l’espoir Cameron Wright.

Vincent Bissonnet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?