Les guerriers vous saluent bien !

  • Les guerriers vous saluent bien !
    Les guerriers vous saluent bien !
Publié le , mis à jour

Les Gersois ont livré une bataille magnifique face au cador nerversois. Insuffisant, malheureusement, pour accrocher la huitième place. Le LSC est en Fédérale 2.

Les données du problème étaient posées bien avant le début du match, dimanche dernier. Pour se maintenir en Fédérale 1, les joueurs de Lombez-Samatan devaient impérativement prendre plus de points que leur concurrent direct Agde. Lors de la dernière journée, les deux candidats au maintien avaient un programme bien distinct. Les Agathois partaient favoris, sur leur pelouse, face à Mauléon, seule équipe alors assurée de descendre en Fédérale 2 la saison prochaine. Les Gersois de Lombez-Samatan, eux, accueillaient Nevers, ogre de la poule et candidat déclaré à l’accession en Pro D2. Dans un match a priori déséquilibré, face à une équipe de Nevers en recherche des ultimes points la séparant de la si chère place de « premier national » (qui échoit finalement à Soyaux-Angoulême), les Lombéziens ont livré un match plein d’abnégation et de courage, à l’image de leur saison. Au final, ils s’inclinent 16 à 9, tandis que les Agathois l’emportaient largement face à Mauléon. Les voilà en Fédérale 2. René Daubriac, président du LSC, prend la nouvelle avec philosophie, fier de son équipe et de ses joueurs : « Nous finissons notre saison sur un match épique, où nos joueurs ont fait montre de toutes leurs qualités de cœur. Nevers a douté et n’a pas pris le bonus offensif qu’ils étaient venus chercher. Si l’on m’avait dit, en début de saison, que dans cette poule hyper relevée, nous terminerions avec 26 points au classement, 5 victoires, 1 nul à l’extérieur, 1 point de bonus défensif pris contre Nevers, j’aurais signé des deux mains. C’est un très bon résultat. Ma fierté, c’est que le LSC a toujours pu déplacer ses deux équipes, nous avons porté haut les couleurs de notre club. » Sans oublier son équipe réserve, qui est qualifiée ! « Notre nationale B a terminé troisième de sa poule, derrière les deux grosses écuries Nevers et Auch. C’est un très bon résultat, nous en sommes fiers. »

Peut-être repêché ?

En qualité de meilleur 9e toutes poules confondues (26 points), il existe un réel espoir de repêchage, en cas de défection d’une équipe montant de Fédérale 2. René Daubriac en est bien conscient : « À Lombez-Samatan, nous sommes des ambitieux. Si nous sommes repêchés, nous serons très heureux. Sinon, nous partirons jouer en Fédérale 2 avec pour unique ambition de remonter rapidement en élite amateur. » Dans l’attente des décisions de la FFR, les Gersois gardent le sourire. L’essentiel est bien là !

David Bourniquel.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?