Biarritz a perdu ce match tout seul

  • Biarritz a perdu ce match tout seul
    Biarritz a perdu ce match tout seul
Publié le , mis à jour

Les Biarrots, qui découvraient ce stade de la compétition pour la première fois, sont surtout déçus de leur prestation. Voici les réactions.

Nicolas Brusque, arrière :

Ce match se joue sur d’infimes détails : des fautes de mains, techniques, des erreurs de placement. Nous avons aussi trop rendu de ballons, par une jeu au pied souvent imprécis. Eux, ils ont joué simple, sans s’affoler, en assurant la conquête et laissant faire O’Gara.

Serge Betsen, troisième ligne :

L’essai de Stringer ? C’est une erreur de cadet. Notre pire cauchemar. C’est dommage car on s’était donné les moyens de jouer cette finale.

Imanol Harinordoquy, troisième ligne :

Je m’étais imaginé beaucoup de scénario, mais pas celui la. La coupe, on l’a vue, on l’a effleuré, on l’a approchée et c’est quelqu’un d’autre qui l’a soulevée.

Dmitri Yachvili, demi de mêlée :

On peut parler de l’arbitrage où de ce que l’on veut, mais on a fait trop de fautes pour passer. C’est dur pour tout le monde, pour les supporters, ceux de Biarritz étaient les moins nombreux mais ils étaient présents.

Jean-Baptiste Gobelet, ailier :

Déçu oui, mais pas abattu. Il y avait la place pour passer. D’autant que nous avions commencé le match par le bon bout. Il était clair qu’il fallait tenter de déplacer les zones d’impact. Mais ensuite, nous avons remis le Munster dans la partie à cause de nos fautes, des cadeaux que nous leur avons offert.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?