Pourquoi Montpellier n'égalera pas Toulouse

  • Pourquoi Montpellier n'égalera pas Toulouse
    Pourquoi Montpellier n'égalera pas Toulouse
Publié le , mis à jour

Avec actuellement une série de huit victoires consécutives en Top 14, Montpellier marche sur les traces du record de Toulouse lors de la saison 2008/09. Cette saison là, le Stade avait enchaîné onze victoires consécutives. Mais pour plusieurs raisons, les hommes de Jack White auront du mal à faire pareil exploit...

Parce qu’ils ont un calendrier difficile

Samedi 7 mai, Fulgence Ouedraogo et ses coéquipiers se déplacent certainement dans le stade où l’ambiance est à son maximum en France : le Stade Marcel Deflandre à la Rochelle. Si du côté rochelais, Vincent Pelo est blessé, Montpellier pourrait sous-estimer cet adversaire qui a surpris l’Union Bordeaux Bègles. L’UBB qui se déplacera d’ailleurs à Montpellier pour la 24e journée de championnat. Et c’est sans surprise que Montpellier pourra accumuler sa neuvième victoire à l’issue de cette rencontre. Mais ce sont les deux dernières journées qui s’avèrent beaucoup plus difficile pour le club de l’Hérault. En effet, ils vont recevoir Toulon et se déplaceront au Racing pour la dernière journée.

 

Parce qu’ils vont jouer une finale européenne

Et cette finale signifie beaucoup pour le club de Montpellier. C’est une première historique. Alors autant dire qu’en championnat, les joueurs du MHR vont se relâcher un peu et privilégier cette finale. Ils affronteront les Harlequins, un adversaire qu’ils connaissent plutôt bien. En effet, Montpellier avait terrassé les Harlequins en match de poule en janvier dernier (42-9). Autant dire qu’ils comptent bien réitérer cet exploit en finale de Challenge Cup le vendredi 13 mai à Lyon.

 

Parce que leurs adversaires ont tous un objectif à atteindre

 

Pour les quatre dernières journées du championnat, le calendrier ne sera pas tendre avec Montpellier. Et cela pourrait les faire chuter. La Rochelle est toujours difficile à jouer dans son antre de Marcel-Deflandre, Bordeaux-Bègles joue une place dans le Top 6 et Toulon et le Racing vont se battre pour un barrage à domicile. Chaque équipe aura donc des arguments à faire valoir afin de faire chuter les Héraultais. Et de plus le défi est beau : casser la dynamique des finalistes de la Challenge Cup et marquer son territoire avant les phases finales.

 

Parce qu'ils vont se relâcher inconsciemment

 

Déjà assuré, au minimum, de disputer les barrages des phases finales, Montpellier dispose également de cinq points d'avance sur le Racing, troisième. Les Montpelliérains semblent donc en bonne position pour décrocher directement leur ticket pour les demi-finales. Cette perspective pourrait être responsable d'un relâchement inconscient de la part des joueurs lors des prochaines semaines. Un degré moindre d'enjeux conjugué à une tendance inconsciente à la préservation en vue des demi-finales pourraient coûter sa série de victoires aux hommes de Jack White.

 

Jessica Fiscal et Kevin Saccani

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?