« Castro » à Vegas : Labit n'a pas pardonné

  • « Castro » à Vegas : Labit n'a pas pardonné
    « Castro » à Vegas : Labit n'a pas pardonné
Publié le

Quelques jours après son escapade à Las Vegas avec les stars du Psg, Martin Castrogiovanni fait toujours parler de lui, au Plessis-Robinson...

La semaine dernière, Martin Castrogiovanni a été mis à pied par les dirigeants du Racing 92 pour avoir menti au staff technique Ciel et Blanc et rejoint les stars du Psg Ibrahimovic, Verratti et Pastore à Las Vegas (Nevada). Un contrepied que n'a toujours pas digéré Laurent Labit, co-entraîneur des Racingmen et, pour l'anecdote, grand fan du Paris Saint-Germain. « Cette histoire ne m'a pas fait sourire du tout, nous expliquait-il mardi matin. La demi-finale contre Leicester était, pour nous tous, une échéance énorme. Nous jouions tous une partie de notre carrière à Nottingham. Nous, membres du staff, étions particulièrement sous pression et si nous avions perdu face aux Tigers, les gens auraient dit : « voilà, les deux Laurent ne savent pas gérer un effectif d'internationaux, ils ont montré leurs limites, ils ne pourront jamais diriger des vedettes... » Quarante-huit heures plus tard, l'affaire « Castro » serait sortie et elle n'aurait fait que confirmer ces dires. Je ne peux accepter que quelqu'un joue avec ma carrière. Je ne peux accepter qu'on se foute ouvertement de moi. Je n'ai eu aucune nouvelle de Martin Castrogiovanni depuis cette histoire et n'ai pas cherché à en avoir ». Le pilier italien, à qui il restait deux mois de contrat dans les Hauts de Seine, devrait être prochainement licencié par les Ciel et Blanc. Avant de rebondir en Italie pour une ultime pige ? C'est ce qu'il se murmure, en effet.  ​

 

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?