Le derby à Sapiac

  • Le derby à Sapiac
    Le derby à Sapiac
Publié le

 Bernard Goutta, l'entraîneur de Colomiers et Benjamin Rioux se sont exprimés sur le derby qui les attend vendredi soir à Sapiac face à Montauban.   

Si Colomiers est sur une phase ascendante ces derniers temps, le club de la banlieue toulousaine, s'apprête à affronter Montauban, neuvième du classement. Un adversaire de taille qui ne va pas falloir sous-estimer d'après Bernard Goutta, l'entraîneur du club : « Nous allons rencontrer une belle équipe de Montauban, qui revient fort. C'est une équipe solide qui était auparavant en construction. C'est aussi une équipe qu'on connaît bien et dont il va falloir se méfier et d'autant plus dans cet esprit de derby à Sapiac. ». Et pourtant Colomiers a gagné face au LOU, le champion de France de Pro D2, de quoi peut être mettre les columériens en confiance... pas vraiment : « Cette victoire est l'accomplissement d'une belle saison, certes,  mais je ne peux pas dire que nous sommes dans un climat de confiance. » insiste l'entraîneur avant d'ajouter « arriver en forme sur tous les matchs c'est compliqué, mais bien sûr que l'état d'esprit est toujours là, que l'envie de grandir et construire ensemble est toujours présente malgré nos moyens limités»

 

Au tour de Benjamin Rioux, talonneur de Colomiers en place dans le club depuis douze ans, de nous toucher quelques mots sur ce derby. Il souhaite avant tout revenir sur ce match de Lyon : « Cela faisait longtemps que ça ne m'étais pas arrivé, mais pour ce match face à Lyon j'étais vraiment sous pression toute la semaine car je savais que c'était un match charnière car ça pouvait foutre une saison en l'air. Le fait est que grâce à l'issue de ce match, l'équipe est toujours en vie et on va se déplacer à Montauban pour vraiment aller chercher quelque chose. De plus, Montauban est un club qui nous ressemble, ils étaient en Fédérale 1 comme nous. Les hommes qui sont en place je les respecte énormément, mais ce derby on va surtout y aller pour faire grandir le club. »La phrase de la fin reviendra au talonneur : « On se prépare à un grand match ».

 

Propos recueillis par Jessica Fiscal. 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?