L’aviron en demi-finale avec enthousiasme

  • L’aviron en demi-finale avec enthousiasme
    L’aviron en demi-finale avec enthousiasme
Publié le , mis à jour

Bayonne a décidé de jouer sans relâche dans cette rencontre dont l’issue heureuse peut le propulser en demi-finale. Et ça lui réussit plutôt bien.

Bayonne 48 - 26 Albi

Par Edmond Lataillade

 

Résumé du match

Dès la 3e minute, la route de l’en-but s’ouvre à lui. Les bayonnais vont ajouter trois essais en cette première période avant de laisser les albigeois aller eux aussi dans l’en-but juste avant la pause. Bayonne a mis beaucoup de mouvement, de la vitesse, sans oublier les bases devant. C’est ainsi que les basques vont mener le match à leur guise. Malgré un retour d’Albi en début de deuxième mi-temps mais bien vite maté par l’aviron qui rajoutera trois essais. Les portes des demi-finales s’ouvrent ainsi largement avec cette victoire bonifiée. 

 

Le tournant du match

Et s’il se situait à la troisième minute. A ce moment-à, les bayonnais bénéficient d’une pénalité sous les poteaux. Mais Rouet la joue rapidement à la main. Avec réussite. Gayraud perce en force le mur albigeois. Les bayonnais sont lancés. Le premier essai déclenchera la cavalcade bayonnaise. 

 

Le plus bel essai

En concurrence le deuxième marqué par Chouzenoux et le troisième par Bustos-Moyano. Les deux sont issus de nombreux temps de jeu. Celui de l’argentin aura la mention. Les trois-quarts, dans le mouvement final, se passeront parfaitement le ballon jusqu’à la conclusion. Limpide. 

 

L’homme du match

Pieter van Lill a, dès le début du match, joué les perforateurs. Il a mis sa formation dans l’avancée par ses nombreux franchissements. Il est devenu à son meilleur niveau, celui qu’il avait quand il était le chef de meute à Dax.

 

FICHE TECHNIQUE

A Bayonne - vendredi 19 heures 30 - 10647 Spectateurs

Arbitre : M. Datas        

Evolution du score : 7-0, 10-0, 10-3, 10-6, 17-6, 17-9, 24-9, 31-9, 31-14 (mt) ; 31-21, 36-21, 43-21, 48-21, 48-26 (score final)

 

Bayonne : 7E Gayraud (3e), Chouzenoux (21e), Bustos-Moyano (29e), Van Lill (34e), Tisseron (65e), Macome (68e), Whitelock (70e), 5T Du Plessis (3e, 21e, 29e, 34e), Bustos-Moyano (68e) ; 1P Du Plessis (7e). 

Cartons jaunes : Taele (40e, plaquage dangereux), Iguiniz (60e, fautes répétées)

 

Albi : 3E Naqiri (40e), Rick (60e), Tavalea (80e) ; 1T Le Gal (60e) ; 3 P Marchini (11e, 17e, 27e)

Carton jaune : Sheklashvili (60e, fautes répétées)

 

BAYONNE : 15. Bustos-Moyano; 14. Poki (21. Fuster 66e), 13. Whitelock, 12. Lovobalavu, 11. Jané (19. Tisseron 61e) ; 10. Du Plessis (20. Méret 66e), 9. Rouet (Cap.) ; 7. Chouzenoux (17. Bordenave 60e-70e), 8. Van Lill, 6. Gayraud ; 5. Taele (22. Marmouyet 54e), 4. Huete (18. Macome, 64e) ; 3. Choirat (23. Peikrishvili 58e), 2. Arganese (16. Van Vuuren 55e), 1. Iguiniz (17. Bordenave 70e).

 

ALBI : 15. Marchini (21. Le gal 41e) ; 14. Niko, 13. Naqiri, 12. Rojas Alvarez (22. Chateauraynaud 54e), 11. Rokoduru ; 10. Barthélémy, 9. Rick ; 7. Farré, 8. Tonga (3. Hamadache, 60e-70e, 19. Tavalea 75e), 6. Faleafa (20. Calas 45e); 5. Damiani, 4. André (Cap.) (18. Maisuradze 45e)  ; 3. Hamadache (23. Sheklashvili 45e), 2. Ponnau (16. Fray 48e), 1. Dedieu (17.Lafoy 51e).

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?