Les Blues doivent vaincre le signe indien

  • Les Blues doivent vaincre le signe indien
    Les Blues doivent vaincre le signe indien
Publié le , mis à jour

Face aux Kings, cet après-midi à la Nelson Mandela Bay Stadium, les Blues auront l’occasion de briser une bien triste série. Cela fait près de deux ans qu’ils n’ont pas gagné à l’extérieur.

678 jours. Deux ans que les Blues ne se sont pas imposés loin de leur base en Super Rugby. Samedi, ils affrontent les Kings, l’une des nouvelles franchises du Super Rugby, et dernière du classement. Ils restent sur une défaite historique face aux Jaguares 73-27. C’est le moment idéal pour les coéquipiers de Ihaia West de décrocher enfin un succès à l'extérieur. La réalité est, s’ils ne les battent pas, des questions sérieuses doivent être posées et Tana Umaga devra revoir ses méthodes.

Mais il y a un tel gouffre de qualité entre l’équipe d'Umaga et les Kings que rien de moins qu'une victoire bonifiée point serait une déception. « Ce serait un piège de prendre les Kings de haut. Nous avons examiné leur jeu et ils font souvent de très bonnes entames, en particulier contre les Chiefs [qu'ils menaient après 30 minutes] » déclare Jérome Kaino au NZ Herald.

Les Blues sont derniers de la conférence en Nouvelle-Zélande, mais tout est relatif, quand on connait le niveau de la poule. 

 

Un calendrier favorable

 

Mais les Blues ont montré des signes positifs. La victoire sur les Sharks à l'Eden Park et le succès 36-30 le week-end dernier contre les Rebels - meilleure équipe australienne. Maintenant, il est temps de le prouver loin de la maison. Cette saison sur leurs voyages, ils ont été profondément battus par les Crusaders à Christchurch, arraché un match nul contre les Reds à Brisbane et perdu de justesse aux Chiefs à Hamilton. "Nous devons aborder la façon de gerer nos matchs à l’extérieur. La concentration, mais aussi la discipline » finit le double champion du monde All Black.

 

 

Ils ciblent trois victoires au cours des trois prochains week-ends - ils vont faire face aux Lions de Johannesburg lors du week-end prochain et face à la Force - et ils devraient obtenir au moins deux succès. Les Lions devraient être le morceau le plus dur pour les Blues. Car, même après leur récente raclée face aux Hurricanes, ils restent leader de la poule Africa 2 et entendent bien conserver leur rang.

 

Philippe Peronne

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?