Brive sans briller

  • Brive sans briller
    Brive sans briller
Publié le

Bousculés par les réservistes du Racing qui ont prouvé leur valeur, les Brivistes ont sauvé les apparences à domicile. Mais le coup n'est vraiment pas passé loin...  

Le résumé: 

 

La partie n'a pas démarré de la meilleure des manières, avec de nombreux accrochages nuisant au rythme jusqu'au carton jaune donné à Snyman pour deux coups de poings assénés à Kruger suite à un déblayage appuyé du Racingman. Une fois le calme revenu, les deux équipes ont pu se reconcentrer sur le jeu. Dominateurs en mêlée et aidés par le vent, les Brivistes ont ouvert la marque par une pénalité de Germain. Mais le Racing, face au vent, s'illustra dans un registre qu'on avait pas l'habitude de voir, celui du jeu debout et des passes après contact. C'est pourtant de cette façon que Chat a inscrit le premier essai de la partie, à la conclusion d'une remontée de terrain de près de 620 mètres. La réponse briviste ne s'est pas faite attendre, avec un essai en débordement de Namy. Moins de deux minutes après, Marc Andreu déposait trois défenseurs brivistes depuis son aile et marquait un superbe essai suite à une belle course de Filipo. L'ancien castrais frappait même une seconde fois quelques instants plus tard en marquant grâce à un beau coup de pied rasant de Tales. Vexés d'être dominés par les réservistes du Racing, les Brivistes ont réagi juste avant la pause par un essai en force de Snyman qui s'allongea pour marquer un essai en maintenant le ballon du bout de doigts. A 23-21 en faveur des locaux à la pause, la victoire était encore loin d'être acquise. Mais au retour des vestiaires, un essai en force de Koyamaibole est venu libérer les Brivistes, qui ont retrouvé un peu d'allant. Seulement l'indiscipline est venue briser cet élan. Coup sur coup, Iribaren puis Ugalde écopaient d'un carton jaune. Dambielle en profita pour passer deux pénalités, contre une pour Germain. La rencontre s'est terminée de la même façon qu'elle a commencé, c'est à dire par une succession d'accrochages qui valurent à Dubarry d'écoper d'un ultime carton jaune.

 

L'essai du match: 

 

 

La plus belle réalisation du match est sans conteste à mettre au crédit du Racing. Outre le premier essai de Chat qui fut à la conclusion d'une remontée de terrain grâce à des passes après contact et des relais à hauteur, le second essai marqué par Marc Andreu a montré toutes les qualités d'appui de l'ailier de poche francilien : suite à un coup d'envoi récupéré, le ballon est envoyé au centre du terrain où Filipo accéléra pour contourner les Brivistes et servir son ailier. Andreu repiqua vers l'intérieur, et laisse trois défenseurs du CAB sur les talons.

 

L'homme : Johan Snyman

 

Le deuxième ligne de Brive a tout fait lors de ce match face au Racing 92. Tout d'abord, le Sud-Africain s'est agacé sur un déblayage de son compatriote Juandre Kruger. Une explication musclée dès la 6epour laquelle il recevait un carton jaune. Une erreur vite oubliée dès son retour sur la pelouse tant Snyman a été précieux pour le CABCL. Aussi bien pour le combat au sol que dans les airs, il a été sur tous les fronts, inscrivant le deuxième des siens à la 34e minute, son deuxième de la saison après celui inscrit face à Toulouse au mois de mars.

 

Fiche Technique: 

 

A Brive samedi 16h30

Arbitre : M. Trainini (CAZ)

Spectateurs : 11 754

 

Evolution du score : 3-0, 3-7, 10-7, 10-14, 13-14, 13-21, 20-21, 23-21 (mt) 30-21, 30-24, 33-24, 33-27 (score final)

 

BRIVE : 15. Germain ; 14. Galala, 13. Mignardi, 12. Pètre (22. Masilevu 70e-76e), 11. Namy ; 10. Bezy (21. Ugalde 52e), 9. Péjoine (20. Iribaren 52e) ; 7. Hirèche, 8. Koyamaibole (19. Luafutu 66e), 6. Hauman (70e, non remplacé, puis 22. Masilevu 76e) ; 5. Mela (cap) (18. Waqaniburotu 52e), 4. Snyman ; 3. Buys (23. Jourdain 52e), 2. Ribes (16. Acquier 52e), 1. Asieshvili (17. Pointud 52e).

 

RACING 92 : 15. Dambielle ; 14. Robinson, 13. Dussartre (22. Lasmarrigues 76e), 12. Vulivuli, 11. Andreu ; 10. Tales (21. Javaux 76e), 9. Phillips (20. Chauveau 70e) ; 7. Voisin (23. Maiau 45e-49e), 8. Dubarry (19. Godener 70e), 6. Barba (cap) (8. Dubarry 75e) ; 5. Filipo (18. Palu 74e), 4. Kruger ; 3. Gomes Sa (23. Maiau 60e), 2. Chat (16. Lacombe 52e), 1. Brugnaut (17. Vartanov 61e).

 

Brive : 3E Namy (21e), Snyman (34e), Koyamaibole (51e), 3T Germain (21e, 34e, 51e) 4P Germain (10e, 25e, 40e, 59e)

Carton jaune : Snyman (6e), Iribaren (55e), Ugalde (64e)

 

Racing 92 : 3E Chat (15e), Andreu (22e, 27e), 3T Dambielle, 2P Dambielle (55e, 71e)

Carton jaune : Gomes Sa (39e), Dubarry (77e)

 

 

Buteurs : Germain : 4P/4, 3T/3 ; Dambielle : 2P/4, 3T/3

 

Par Nicolas Augot et Simon Valzer

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?