Lavaur, la belle aventure

  • Lavaur, la belle aventure
    Lavaur, la belle aventure
Publié le , mis à jour

Les Tarnais, outsider au départ de cette confrontation contre Aubenas-Vals, sont ressortis vainqueur et affronteront Rodez en quarts de finale du Trophée Jean Prat.

C’est la performance de ces 8e de finale du Trophée Jean Prat ! Après le match nul de l’aller (19-19), Aubenas-Vals partait clairement favori contre Lavaur pour se qualifier pour les quarts de finale. Avec l’avantage du terrain, Aubenas-Vals devait l’emporter pour affronter Rodez au tour suivant…

Ce sont les Tarnais qui joueront contre les Aveyronnais et au final, c’est plutôt mérité compte tenu de la physionomie du match : « Ça aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre. On s’est accroché, on a tout donné. Et on n’était pas du tout favori face à une équipe composée de professionnels. Mais au final c’est quand même nous qui avons eu les plus grosses occasions » confie l’entraîneur Jérôme Vincent.

Dos au mur à la mi-temps

Lavaur n’a rien lâché hier, même lorsqu’à la pause, Aubenas menait 19 à 11… Dès l’entame, Aubenas profitait d’une supériorité numérique, suite à un excès de fougue de Kitutu, pour s’installer dans le camp tarnais. « Vous savez, on était mené 16-0 à la mi-temps du match l’aller. Donc le discours a la mi-temps il était simple. On a toujours gardé le même fond de jeu » continue le technicien.

Quand on sait que l’objectif de Lavaur au début de la saison était de se maintenir (ils sont montés en Fédérale 1 l’année dernière). On arrive au mois de mai, et il se retrouve à jouer un quart de finale du Trophée Jean Prat. « On a un groupe assez soudé, qui a envie vivre beaucoup d’aventures. On est euphorique, on pensait pas se retrouver là au départ » conclue Jérôme Vincent.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?