Au finish !

  • Au finish !
    Au finish !
Publié le , mis à jour

Après des débuts très difficiles, l’effectif rennais a terminé sa course avec un titre national.

Avant de se lancer dans une fin de saison mouvementé de rugby à 7 - elles se déplaceront un peu partout sur tous les tournois - les Rennaises ont terminé leur saison à 15 par un titre national conquis par leur équipe 2. Les Bretonnes ont battu facilement les Toulousaines (20-0) en finale de ce championnat des équipes réserves des clubs du top 8. C’est la deuxième année consécutive qu’elles enlèvent ce trophée. « Nous sommes très contents de la régularité de notre réserve. Et le parcours de cette équipe a permis de révéler 5 ou 6 jeunes joueuses qui pourront intégrer le top 8 la saison prochaine », a applaudit le responsable Philippe Morand. Ce titre national est à mettre en perspective avec la fin de saison de l’équipe fanion, qui montre une belle progression du club breton.

La reconstruction avance

Lancée depuis deux ans dans une entreprise de reconstruction en profondeur, les Rennaises avaient très mal démarré le top 8. Elles manquaient de force et d’expérience. Il est vite apparu qu’elles ne pourrait pas concourir à la course aux phases finales. Mais leur fin de saison a été très différente. Elle avait été marquée par leurs succès à Bobigny (10-15), qui a privé Bobigny de phases finales. Elle a été conclu par un bon match à Toulouse, qui a privé les Toulousaines de la bonification offensive, qui aurait pu leur permettre d’éviter les triples championnes de France montpelliéraines en demi-finale. Les Rennaises ont aussi livré une très belle partie contre ces mêmes Montpelliéraines (21-24). On note aussi dans leur saison les sélections de 2 coéquipières avec le XV de France, et 3 sont parties avec les moins de 20 ans. Trois autres devraient intégrer l’équipe de France universitaires. « Notre projet de reconstruction avance, et cette fin de saison le montre », dit Philippe Morand, qui dévoile les futures orientations. Les responsables ont établi la principe que l’encadrement sportif serait constitué de 6 personnes la saison prochaine, ce qui permettrait à l’entraîneur Sandrine Agricole de mieux concilier toutes ses activités. Et le nom d’Anne Berville, l’ancienne capitaine, a été évoqué pour rentrer dans le staff de l’équipe réserve. Des résultats en progression, des joueuses sélectionnées, et un staff « made in Bretagne » très crédible : et si Rennes revenait au premier plan plus rapidement que prévu ?

Par Guillaume Cyprien

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?