Montpellier – Harlequins : troisième round sur terrain neutre

  • Montpellier – Harlequins : troisième round sur terrain neutre
    Montpellier – Harlequins : troisième round sur terrain neutre
Publié le

Les Héraultais et les Anglais se sont déjà affrontés à deux reprises cette saison en Challenge Cup lors de la phase de poules. Résultat, une victoire chacun. La troisième manche aura lieu ce vendredi soir au Parc OL. Mais avant cela, retour sur les deux premiers affrontements.

Harlequins – Montpellier (41-18), le 12 novembre 2015

Pour son premier match de Challenge Cup, Montpellier ne tiendra qu'une mi-temps du côté du Stoop. Le temps de rentrer aux vestiaires quasiment au coude-à-coude (15-12) après quatre pénalités de Paillaugue. Les Anglais, eux, ont déjà franchi la ligne d'en-but héraultaise à deux reprises dont une juste avant la pause qui va faire très mal aux têtes montpelliéraines. En effet, en deuxième période, les hommes de Jack White vont exploser, encaissant quatre essais par Clifford, Care, Lindsay-Hague et Robshaw. Après deux défaites en championnat, Montpellier se retrouve en ce début d'automne avec une série de trois revers consécutifs et des chances très faibles de rejoindre les quarts de finale de la Challenge Cup.

 

Montpellier – Harlequins (42-9), le 22 janvier 2016

Afin de se qualifier pour la suite de la compétition, Montpellier doit impérativement battre les Harlequins, déjà qualifiés, avec le bonus offensif sous peine de n'avoir plus que le Top 14 en ligne de mire. Les Héraultais doivent aussi laver l'affront subit à l'aller. Et cela va être fait. Et de quelle manière ! Malgré une première période timide, les hommes de Jack White virent en tête à la pause (15-9) avec deux essais de Mogg et de Liebenberg. Surtout en deuxième mi-temps, la défense montpelliéraine va se montrer intraitable, n'encaissant aucun point. Trois essais de White, Reilhac – à la 77e minute - et Géli offrent le bonus offensif au MHR. Et ainsi une qualification pour les quarts de finale.

 

Bilan des deux matchs

Oui, les deux équipes ont chacune mis une fessée à l'autre. Mais celle des Montpelliérains est cependant à prendre avec des pincettes. Les Harlequins étaient déjà qualifiés et se présentaient avec une équipe remaniée. Mais n'oublions pas non plus que lors du match aller les hommes de Jack White n'étaient pas dans la forme qu'ils tiennent actuellement. La finale s'annonce donc grandiose !

 

Par Kevin Saccani

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?