Pierre Bernard parti pour rester ?

  • Pierre Bernard parti pour rester ?
    Pierre Bernard parti pour rester ?
Publié le , mis à jour

S’il a a clamé sa volonté de quitter l’UBB, Pierre Bernard pourrait être contraint d’honorer son contrat jusqu’au bout, au vu d’un marché qui semble bouché.

Il y a peu, l’ouvreur de l’UBB Pierre Bernard a manifesté dans nos colonnes des envies de départ, alors même que celui-ci se trouve lié au club girondin jusqu’en 2017. « Des contacts existent avec plusieurs clubs, c’est vrai, nous avait-il déclaré. À l’heure actuelle, il n’y a rien de concrétisé. Je souhaite désormais partir et donc être libéré de Bordeaux-Bègles. J’espère que les choses avanceront assez vite. » Des propos qui devaient beaucoup, à en croire le président Laurent Marti, à un statut de remplaçant depuis quelques matchs et les bonnes performances de Simon Hickey.

Manque d’opportunités

Sauf que tout ne serait pas si simple à l’UBB, où d’autres joueurs auraient demandé à être libérés, à l’instar du centre Félix Le Bourhis. Quant au cas de Bernard, celui-ci est loin d’être réglé. Après la passe d’arme médiatique entre Laurent Marti et le président du MHR Mohed Altrad, son arrivée à Montpellier a été annulée, les Héraultais ayant entre-temps enrôlé l’ouvreur des Harlequins Ben Botica. Si bien que, pour Bernard, les opportunités manquent. Le Stade toulousain aurait pu être une éventualité, d’autant que le club haut-garonnais a récemment sondé Toby Flood, lequel n’a plus porté le maillot rouge et noir depuis le 20 mars et un déplacement à Clermont. Sauf que l’Anglais, grand compétiteur, souhaite honorer son engagement jusqu’au bout.

Voilà pourquoi, faute d’opportunités, Pierre Bernard pourrait bien se retrouver contraint de rester un an de plus à l’UBB. À moins d’une miraculeuse opportunité de dernière minute…

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?