L'honneur tarbais

  • L'honneur tarbais
    L'honneur tarbais
Publié le , mis à jour

Courageux et vaillants, les Tarbais ont disputé et remporté leur dernier match à domicile (avant longtemps ?) dans le rugby professionnel par 15 à 6 face à des Dacquois bien décevants. Dax devra batailler pour son maintien que le TPR a obtenu sportivement à défaut de définitivement.   

Tarbes 15 - 6 Dax

Par Pierre-Laurent Gou

 

Résumé de la rencontre

Disputée sous une pluie fine, ce « sommet » du maintien de Pro D2, s'est longtemps résumé à un duel de buteurs entre Andres Poet d'un côté et le duo landais Peyrelongue – Prat de l'autre. L'Argentin Andres Poet se montrait plus précis que les artilleurs landais et permettait au sien de faire la course en tête. Dax se montrait dangereux sur ballons portés, plusieurs fois mais commettait trop de faute dans la zone de marque pour espérer l'emporter.

 

Le fait de la rencontre

La der à Maurice Trelut du rugby professionnel. En raison de la relégation administrative, les Tarbais, plus vieux pensionnaires de Pro D2 (sans discontinué depuis 2000) sont d'ores et déjà relégués en Fédérale 1 quel que soit l'issue sportive de la saison. C'est pour cette raison qu'ils voulaient terminer par une bonne note devant leur public. Il y avait donc pas mal d'émotion. « Ca fait ch… on vient assister à un enterrement et pas à un match de rugby », glissait avant la rencontre un habitué de l'enceinte bigourdane dépité. Mais pendant une soirée on a fait comme si… Comme s'il s'agissait d'un match comme les autres même si dans l'esprit aussi bien des acteurs, que des spectateurs, une page difficile se tournait se vendredi soir.

 

Le joueur de la rencontre

Jérôme Schuster. Le pilier d'origine catalane, sous les yeux de l'ex-maitre de la mêlée du Japon Marc Dal Maso, s'est rappelé au bon souvenir de tous. Surtout il a démontré qu'il restait un vrai spécialiste de ce secteur en se montrant très performant.

 

Le tournant de la rencontre

La première mêlée de la rencontre disputée et qui donna lieu à une belle générale à l'ancienne entre les deux paquets d'avants. L'arbitre, monsieur Blasco n'hésitait pas et expulsait définitivement un joueur de chaque côté. Deux des derniers protagonistes de la bagarre. Le capitaine tarbais, Benjamin Collet qui ratait sa sortie à domicile, et le pilier gauche dacquois et fougueux Faitotoa Asa. Une décision juste même si elle paraissait sévère pour les deux camps, qui permettait d'annihiler toutes mauvaises velléités.  Les esprits se calmaient, et les deux formations cherchaient alors à jouer à la main, oubliant même parfois l'appui du vent et le fait que la pluie tombait sans discontinuité.

 

FICHE TECHNIQUE

A Tarbes - vendredi 19 heures 30 - 3 450 spectateurs

Arbitre :  Monsieur Blasco (MPR)

Evolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 9-3 (M-T) 9-6, 12-6, 15-6

 

Tarbes : 5P Andres Poet (6e, 25e, 37e, 66e), Cros (77e)

Carton rouge : Collet (brutalité 5e)

 

Dax : 2P Peyrelongue (9e, 48e)

Carton rouge : Faitotoa Asa (brutalité 5e)

 

TARBES : 15. Cros (21 Lastisneres 78e) ; 14. Rubio (22 Domec 67e), 13. Tranier, 12. Cocagi, 11. Vunisa ; 10. Andres Poet, 9. Vergallo ; 7. Garrault, 8. Manu (19 Nemsadze 73e), 6. Collet (Cap.) ; 5. Timani (18 Veyret 65e), 4. Lockley ; 3. Giudicelli (16 Negrotto 60e), 2. Costa Repetto (17 Casals 69e), 1. Schuster (23 Koberidze 74e)

DAX : 15. Prat, 14. Bureitakiyaca (22 Justes 48e), 13. Naqalevu, 12. Devade (Cap.), 11. Delai ; 10. Peyrelongue, 9. Bau (20 Pic 60e) ; 7. Garcia (19 August 61e), 8. Tuineau, 6. Taofifenua (17 Choinard 21e ; 23. Kuparadze 56e); 5. Bert, 4. Ceyte ; 3. Lakepa (17 Choinard 78e), 2. Bethery (16 Delonca 60e- 75e), 1. Faitotoa Asa

 

Les meilleurs

Andres Poet, Tranier, Garrault, Cros, Vunisa, Schuster, Guidicelli ; Bert, Tuineau, Bau, Devade

Pierre-Laurent Gou
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?