« Médaille de bronze » pour l’équipe de France

  • « Médaille de bronze » pour l’équipe de France
    « Médaille de bronze » pour l’équipe de France
Publié le , mis à jour

La France est montée sur la troisième marche du podium en dominant l'Argentine pour la deuxième fois. Un bon signe avant Rio. Les Samoans ont crée la surprise en dominant les Fidji en finale, c'est leur premier titre.  

Au lendemain de leur succès probant obtenu contre l’Argentine en math de poule, le deuxième jour de la compétition, pour le gain de la première place de leur groupe (26-14), les Français ont récidivé sur un score sensiblement identique pour obtenir la troisième place du classement général de « leur » tournoi (26-17). Et cette fois, sans leur capitaine Terry Bouhraoua, légèrement touché à l’épaule en demi-finale contre les Fidji. Comme quoi, cette équipe est vraiment homogène. Dans ce match âpre - on s’est un peu accroché au col-back - et dans lequel les équipes se sont d’abord rendu coup pour coup, Virimi Vakatawa a encore fait des siennes. L’ailier de l’équipe de France de Guy Novès a d’abord montré une nouvelle fois qu’il pouvait se laisser embarquer en défense, sur le premier essai de Juan-Pablo Esteves. Un deux contre deux sur lequel il s’est laissé aspirer par le porteur de balle en délaissant son vis à vis sur l’aile (0-5). Il s’est immédiatement rattrapé une minute plus tard par un essai personnel sur lequel il a déposé deux Argentins. Avec la transformation de Parez, la France prenait l’avantage (7-5). Une Percée au centre  du terrain de Franco Sabato redonnait l’avantage aux Pumas (7-10). Julien Candelon répliquait juste après la mi-temps après un travail colossal de Vakatawa au centre du terrain (12-10). Au retour de la pose, Vakatawa encore lui, profitait d’une pénalité vite joue à la main pour faire « sa spéciale », un retour intérieur doublé d’un raffut (19-10). Il pouvait sortir sous l’ovation du public. Les Français termineront le job sans lui grâce à belle combinaison entre Parez et Mazoué, permise par un leurre de Jérémy Aicardi (26-10) En fin de rencontre, les Argentins limitaient les dégâts en inscrivant un dernier essai. « On a fait le job, a commenté Bouhraoua. Si on avait été à Rio, on prenait une médaille de Bronze ». 

 

Les Samoans surprennent

 

 Après ce match de classement, la grosse sensation de la journée est venue des Samoans, qui ont dominé les Fidji en finale. Malgré un début de match à sens unique - un festival du Toulonnais Tuisova sur son aile dans son style de déménageur et deux formidables courses du demi de mêlée JerryTuwai - qui a donné un net avantage aux Fidjiens (26-7 à la mi-temps), les Samoans sont parvenus à revenir dans la partie et à l’emporté sur le gong. C’est leur première victoire dans un tournoi du circuit international. Eux qui n’ont pas encore poinçonné leur ticket pour Rio, ont montré qu’ils pourraient bien arracher à Monaco dans un mois, lors du tournoi qualificatif, la dernière place mise en jeu pour partir au Brésil. 

 

Par Guillaume Cyprien

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?