Les 4 raisons qui font de Benoît Paillaugue un joueur indispensable à Montpellier

  • Les 4 raisons qui font de Benoît Paillaugue un joueur indispensable à Montpellier
    Les 4 raisons qui font de Benoît Paillaugue un joueur indispensable à Montpellier
Publié le , mis à jour

Au club depuis maintenant sept ans, Benoît Paillaugue (28 ans) a pris une autre dimension cette saison. Le Montpelliérain s'est imposé comme l'un des tout meilleurs demi de mêlée de notre championnat. Au point de se rendre indispensable pour son équipe. Voilà pourquoi.  

Parce qu'il est décisif

« Il fait de grands matchs, il est très souvent décisif. On l'a encore vu sur sa rentrée en finale contre les Harlequins. C'est un homme indispensable. » Fulgence Ouedraogo ne s'y trompe pas. Vendredi, à Lyon, Benoît Paillaugue a regardé ses partenaires démarrer la finale du Challenge européen depuis le banc. A la surprise générale, Jake White avait décidé de ne pas le titulariser. Le demi de mêlée a dû attendre 45 minutes avant d'enfin pouvoir fouler la pelouse du Parc OL. Il ne lui aura fallu que quatre minutes pour peser sur le jeu. Une passe au pied vers Jesse Mogg, à la 49e, pour le deuxième essai du MHR qui prendra le large pour de bon. Action symbole de la performance d'un Benoît Paillaugue au sommet cette saison. Le dernier exemple d'une longue série.

 

Parce qu'il est un buteur fiable

Décisif dans le jeu courant, Paillaugue fait aussi du bien au pied. Certes, Demitri Catrakilis fait partie des buteurs les plus efficaces du championnat. Avec plus de 85 % de réussite, le Sud-africain est une valeur sûre. Mais l'abondance de buteurs, qui plus est solides, n'a jamais fait de mal à une équipe. A l'approche des matchs décisifs, cet aspect du jeu va prendre de plus en plus d'importance, notamment pendant les phases finales. Comme une blessure et/ou un jour sans est très vite arrivé, Benoît Paillaugue fait figure d'assurance de luxe pour Montpellier.

 

 

Parce qu'il est important dans le vestiaire

Arrivé en 2009, Paillaugue peut presque être considéré, après sept ans, comme un vétéran au MHR. Surtout quand on sait que l'effectif de Montpellier a beaucoup changé ces dernières années. Peu de joueurs ont en effet plus l'expérience de ce vestiaire que lui. Fulgence Ouedraogo - qui fait partie de ceux-là - parle de « quelqu'un d'entier qui aime apporter de la bonne humeur et de la joie de vivre dans l'équipe.» Mais son ami dans la vie tient toutefois à préciser : « Quand il y a quelque chose qui le dérange, il le fait savoir. »

 

Parce qu'il est le garant du jeu montpelliérain

Le numéro 9 est par définition au coeur du jeu. Force est de constater que cette année, Benoît Paillaugue est justement vital pour les Héraultais. « Le jeu tourne autour de lui », assure Ouedraogo. « Il est le relais de la stratégie mise en place par l'entraîneur. Il a forcément un poste très tactique. » Son niveau de jeu impressionne cette saison. Pour le troisième ligne, Montpellier va avoir besoin d'un Paillaugue au top dans les semaines à venir : « Il faut que tout le monde soit à 100%, mais Benoît Paillaugue est un joueur qui nous fait gagner des matchs en ce moment et il va falloir qu'il soit très bon si on veut aller loin. » L'objectif est clair : le doublé challenge européen-Top 14.

 

Par Lucas Vola

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?