Toulouse à l'essentiel

  • Toulouse à l'essentiel
    Toulouse à l'essentiel
Publié le , mis à jour

Face à des Oyonnaxiens résolus à prouver qu'ils n'ont pas perdu leur état d'esprit, Toulouse a décroché la victoire espérée

Résumé du match:

Même si tout à basculé en une minute, sur deux actions menées juste avant et juste après la pause, Toulouse n'a pas eu la tâche aisée face à des Oyonnaxiens qui voulaient démontrer devant leur public que malgré la relégation annoncée, ils se battront jusqu'au bout. La tâche des Toulousains aurait pu être un peu plus simple s'ils n'avaient souffert d'un réel manque d'efficacité au pied (trois pénalités manquées, dont deux sur les perches) mais aussi s'ils avaient su respecter des choix tactiques basés sur la densité et la puissance. Pour avoir oublié ces consignes Toulouse dut courir après le score pour ne rétablir la parité qu'à la dernière seconde de la première période. Et quand la victoire se profila avec plus de certitude, après la réalisation de deux autres essais, quand la perspective d'un bonus offensif se fit jour, Oyonnax livra un baroud que les Toulousains ne surent enrayer.

Le plus bel essai:

Celui de l'Oyonnaxien Julien Blanc venu repiquer dans le trafic après une première tentative en force de son pack servi sur une touche de pénalité lança le match. Celui pointé par Bezy dès la reprise le fit totalement rebondir. Le demi de mêlée toulousain se retrouva, sur un ballon de récupération après une charge de Ma'afu, à la conclusion d'une action lancée par MacAlister relayé par Palisson et Fritz.

Les meilleurs :

Fickou fut l'un des grands animateurs du jeu toulousain mais le travail des avants, Picamoles, Maestri et Lamboley en tête, fut déterminant.

Du côté d'Oyonnax, Blanc se montra très actif, tout comme Ma'afu dont l'énergie sembla communicative dans les rangs d'un collectif retrouvé.

Fiche technique:

A OYONNAX 

Samedi 15 heures 

9500 spectateurs

Arbitre M. Descottes (Drôme Ardèche) 

OYONNAX : 15. Lespinas (14. Codjo 73e); 14. Codjo (22. Taufa 76e), 13. Yobo (21. Bousses 63e), 12. Sheridan, 11. Tawalo ; 10. Robinson, 9. Blanc ; 7. Missoup, 8. Ma’afu (cap) (22. Swerling 73e), 6. Gunther (19. Faure 60e) ; 5. Metz, 4. Power (18. Fabbri 55e) ; 3. Wright (23. Vepkhvadze 50e), 2. Maurouard (16. Jenneker 50e), 1. Tonga’uiha (17. (Rapant 50e)

TOULOUSE : 15. Palisson ; 14. Perez, 13. Fickou (22. David 63e), 12. Fritz, 11. Matanavou ; 10. McAlister (21. Flood 71e), 9. Bézy (20. Mëlée 63e) ; 7. Galan (19. Cros 65e), 8. Picamoles, 6. Gray ; 5. Maestri (cap), 4. Lamboley ; 3. Johnston (23. Aldegheri 46e, 3. Johnston 57e), 2. Tolofua (16. Marchand 69e), 1. Steenkamp (17. Kakovin 44e, 1. Steenkamp 78e)

Evolution du score: 0-3, 3-3, 10-3, 10-10 (MT), 10-17, 10-20, 10-25, 17-25

OYONNAX :2E Blanc (18ème), Ma'afu (65e); Robinson T (21e et 67e), P (14e)

Carton jaune : Vepkhvadze 61e

TOULOUSE : 3E Picamoles (40e) Fritz (42e), Galan (61e) T Bezy, P McAlister (4e), Bezy (49e) 

Carton jaune: Lamboley 65e

LES BUTEURS: Robinson 1P/1, 2T/2

McAlister 1P/3 ; Bezy 2T/3, 1 P/2

Par Jean-Pierre Dunand 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?