Marmouyet : « Sur une demi-finale tout peut arriver »

  • Marmouyet : « Sur une demi-finale tout peut arriver »
    Marmouyet : « Sur une demi-finale tout peut arriver »
Publié le

Après une victoire importante face à Mont-de-Marsan, Bayonne s’est assuré une deuxième place ainsi qu’une demi-finale à domicile. Le troisième ligne bayonnais, Jean-Joseph Marmouyet, revient sur ce succès et pense déjà à la réception de Colomiers dimanche.

Nous avons vu des sourires dans les vestiaires, estimez-vous avoir rempli votre contrat avec cette victoire ?

Jean-Joseph Marmouyet : La seconde place était l’objectif de la saison depuis le début de la phase retour. Donc nous avons atteint notre objectif. Nous avons réussi à le faire contre un adversaire solide (Mont-de-Marsan) qui est d’ailleurs un potentiel adversaire pour la suite. Battre Mont-de-Marsan, qui était sur une bonne série, est important pour l’équipe.

Ce succès est-il aussi important moralement et psychologiquement ?

J-J.M. : Mont-de-Marsan était sur onze matchs sans défaite et sur huit victoires d'affilées. On les a vu à la vidéo lors de leur victoire sur Aurillac la semaine dernière, ils étaient sur une bonne dynamique, contrairement à nous. Nous avons eu des hauts et des bas et nous n’étions pas dans le même état d'esprit qu’eux donc c'était important de stopper cette série et de se remettre en confiance avant les phases finales.

La rencontre contre Colomiers est-elle un match piège ?

J-J.M. : De toute façon, c'est une demi-finale. Tout peut arriver sur un match. On fait peut-être office de favori au vu de notre saison et du fait qu'on finisse le championnat correctement mais il faudra rester prudent. Une surprise peut arriver vite. On va se concentrer sur notre jeu. Evidemment on va étudier ce qu'ils font, et ce qu'ils ont fait sur les derniers matchs. Mais rien n'est acquis, loin de là. J’espère que le groupe sera assez intelligent pour se recentrer, remettre les choses à zéro et bien attaquer ce match.

Est-ce que le fait de recevoir est un réel avantage ?

D’une part, c’est un avantage mais aussi une récompense. Pour nous, égoïstement, mais aussi pour la ville, pour le club, pour les supporters. L’année qui vient de s’écouler restera quoi qu’il arrive comme une très belle histoire.

En début de saison pensiez-vous qu’une demi-finale était atteignable ?

J-J.M. : Au départ, c'était objectif maintien au vu de l'effectif en juillet. Mais après les quatre premiers matchs, on a vu un vrai potentiel. On a confirmé petit à petit même au fur et à mesure des étapes durant la saison. Ensuite, on a eu ce statut de co-leader et on a un peu douté à ce moment-là, mais depuis 6-7 semaines la confiance est de retour.

Pour vous, quels ont été les moments clés de cette saison ?

 

J-J.M. : Le match à Lyon a été important. L'intensité du match était différente de d’habitude. On a vu qu'on pouvait rivaliser avec ce genre d'équipe.  

Emilie Dudon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?