• Le mois du rugby...
    Le mois du rugby...
Publié le / Modifié le
Compétitions

Le mois du rugby...

clichy Le club des hauts-de-seine organisera des rendez-vous de rugby pendant un mois d’affilée pour recruter des licenciés. ça fonctionne.

Le club de Clichy a lancé la semaine dernière la sixième édition de son opération « Le mois du rugby. » Jusqu’au samedi 18 juin, ses dirigeants et éducateurs organiseront tous les week-ends, et aussi pendant la semaine, des manifestations ouvertes aux licenciés traditionnels, et à tous les habitants de leur cité. Les « petits crampons » ont ouvert samedi par un tournoi 22 équipes à 300 enfants, ce bal de rugby qui durera quatre semaines. Les jeunes filles auront leur journée « Chantal Mérelle. » Elles seront invitées à manger par le club. Le Rugby adapté y sera présenté dans le cadre du thème « rugby plaisir santé. » Entre le 6 juin et le 10 juin, le tournoi scolaire rassemblera 700 élèves de la ville. Le rugby à 7 sera décliné sur deux journées différentes, avec un tournoi ouvert aux équipes extérieures, et une compétition interne entre toutes les équipes du club. Très ramassé dans le temps, cet événement singulier fournit ses résultats depuis six ans.

Le club de Clichy qui avait un peu baissé de régime, est revenu à une place appréciable dans la hiérarchie du nombre de licenciés. Son école de rugby était passée sous la barre des 100. Elle a grimpé à 150 membres. Ils sont trois cents au total dans ce club qui s’est fait connaître en donnant au championnat français quelques joueurs de renoms. Dernière l’icône Serge Betsen, y ont poussé aussi l’actuel troisième ligne d’Oyonnax Olivier Missoup, avant son départ à Gennevilliers et son éclosion au Stade français, et le talonneur Salim Tebani, joueur passé par le Lou et Oyonnax. Chez les filles, la Balbynienne Maeva Abdereman et la Clermontoise Maeve Saheb, toutes deux intégrées à l’équipe de France des moins de 20 ans cette saison, ont commencé le rugby dans cette ville située en bordure du périphérique. Clichy est l’un de ces bastions dont la marque sociologique « club de banlieue » ont permis à des talents d’éclore. « Et nous voulons retrouver tout notre dynamisme formateur. Je pense que nous sommes sur la bonne voie », estime son président Claude Agoudjil.

Un complexe rénové

Après quelques saisons de tâtonnements, ce « mois du rugby » a commencé à trouver son public. La mairie s’est intéressée à son développement, et pour l’accompagner, elle a promis la rénovation du complexe sportif. Le terrain synthétique du club de football est devenu mixte pour y autoriser la pratique. D’autres touches seront apportées pour faire de ce stade vétuste devenu obsolète, un lieu d’accueil plus reluisant. En tête de proue de ce navire que l’on remet à flot, l’équipe première se porte plutôt fièrement. Les arrivées conjointes des entraîneurs de Courbevoie Fabien Henry et Madjid Ait-Ouakli ont dopé l’effectif. Leur boulot sur l’année a fait monter leur équipe dans la charrette des barragistes en championnat de France du championnat de promotion d’honneur. Un tour, et puis deux, et le troisième, disputé hier dimanche contre Biscarosse (voir page résultats), faisaient déjà avant ce week-end un parcours convaincant, comme une ouverture bien sentie de ce joli « mois du rugby. »

Par Guillaume Cyprien

Le tournoi des « petits crampons », disputé samedi après-midi, a ouvert un mois de rugby complet dans la ville de Clichy

midi olympique
Réagir