Lyon OU : une saison record !

  • Lyon OU : une saison record !
    Lyon OU : une saison record !
Publié le

Lyon a dominé le Pro D2 du début à la fin, égalant et battant plusieurs records.

Dimanche soir, les Lyonnais sont partis en vacances avec le sentiment du devoir accompli. Un an après la relégation en Pro D2, ils ont terminé fêté leur remontée en Top 14 ,et leur cent-vingtième anniversaire, de la meilleure manière. Dans les arrêts de jeu, le flanker, Steevy Cerqueira, un espoir, marquait le cinquième essai, synonyme de bonus offensif. Et de record.

"Je ne savais pas quel était le score, avoua l'ancien joueur de Massy. En fait, je m'en foutais du bonus. Je voulais surtout faire un bon dernier match pour ceux qui partent."

Avec cent-dix sept points au classement, Le Lou fait aussi bien que Montauban en 2006, et lui-même en 2014, version Sébastien Chabal et Lionel Nallet. Titré le 1er avril, au soir de la vingt-quatrième journée, le Lou avait largement de quoi le battre, mais a fait le choix, légitime, de préparer les échéances futures.

"Les joueurs méritent d'égaler ce record, juge Pierre Mignoni. Nous aurions pu le battre. Mais j'assume mon choix d'avoir sorti des joueurs et d'avoir donné du temps de jeu à d'autres, qui étaient sur le départ. Sur les six derniers matchs, nous avions moins de force, c'est évident. Avec six ou sept joueurs importants en moins, le rendement a changé. Mais la saison est aboutie."

La machine de guerre lyonnaise n'a en effet guère laissé planer le suspens sur la compétition. Trois succès précieux à l'extérieur dès le début de saison (Mont-de-Marsan, Béziers, Biarritz) ont servi de rampe de lancement idéale.

"Je dis bravo aux joueurs, poursuit l'ancien Toulonnais. Je suis fier d'eux, de ce qu'ils ont fait. Ce n'est pas simple d'être hyper favoris. Il a fallu créer un état d'esprit très vite pendant l'été. Le dernier essai est significatif. Il faut également saluer les joueurs qui partent. Ce n'est pas simple de dire à des mecs en février que nous ne les gardons pas. Ils sont restés mobilisés. Grâce à cet état d'esprit, nous avons pu bien terminé. Sinon nous aurions eu plus de mal."

Au final, le Lou a confirmé qu'il est bien le XVème club de l'élite (champion de Pro D2 en 2011, 2014, 2016, quatorzième du Top 14 en 2012 et 2015), établissant de nouveaux records dans l'anti-chambre de l'élite : record de précocité dans l'obtention du titre (24ème journée), nombre d'essais marqués (118), écart avec le deuxième, Bayonne (31 points). Il s'est même offert le luxe de commencer bien en amont la prochaine saison.

"Nous avons hâte de partir en vacances et de préparer le Top 14, soufflait Pierre Mignoni dimanche soir. Nous avons eu le luxe de préparer la saison depuis plusieurs semaines. Tout est prêt, en ordre de marche pour la reprise. Il n'y a plus qu'à se reposer, que ce soit les joueurs et le staff."

 

Par Sébastien Fiatte

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?