Ils ont marqué l'histoire de leur club

  • Ils ont marqué l'histoire de leur club
    Ils ont marqué l'histoire de leur club
Publié le

Leur départ va laisser un vide. Au club, à leurs coéquipiers, aux supporters. Ils y ont passé plusieurs années, décrochant des titres à la pelle, faisant tomber des records. Clerc, Traille, Cudmore, Clarkin, ils ont été des monuments. La preuve en chiffres.

A partir de quel instant un joueur entre dans la légende d'un club ? Souvent à son départ. C'est à ce moment-là que les supporters et les observateurs se penchent sur son parcours réalisant la portée de ses exploits. Titres, essais, nombre de points inscrits, nombre de matchs disputés. Les chiffres ne mentent pas niveau longévité.

A Toulouse, cette fin de saison ressemble à la fin d'une génération. Clerc, Poitrenaud, Harinordoquy, Picamoles, tous vont voguer vers d'autres cieux ou tout simplement raccrocher les crampons comme l'ancien Biarrot. Des centaines de matchs sous le maillot toulousain et même un record tout proche du nombre d'essais inscrits en Top 14 pour Clerc, leur aventure avec le Stade a marqué les esprits.

Même chose du côté de Pau avec la fin de carrière annoncée de Damien Traille. Enfant du club, avec lequel il a débuté en professionnel, l'arrière international va laisser le club du Béarn en Top 14 après l'avoir fait remonter la saison dernière.

Des adieux aux accents internationaux

 

Bien sûr, sûrement aucun autre international anglais ne sera autant adulé que Jonny Wilkinson du côté de Toulon. Mais le départ de Delon Armitage à Lyon à la fin de la saison va en émouvoir certains. En 71 matchs de Top 14, il a inscrit 25 essais gagnant au passage trois Champions Cup et un Bouclier de Brennus. Colossal.

Un Bouclier qu'ont également soulevé Brock James et Jamie Cudmore à Clermont. Acclamé la semaine passée, l'international canadien aura passé dix saisons dans l'Auvergne. Idem pour Brock James – avec néanmoins une saison de moins – mais des chiffres dignes des plus grands (230 matchs, 2 456 points, 21 essais).

Clarkin, le capitaine de l'UBB, et Heini Adams signeront aussi leurs adieux au public bordelais ce samedi face à Brive. Artisans de la remontée en Top 14 il y a quelques années, ils laisseront une trace indélébile dans l'histoire de Bègles. 

C'est aussi leur(s) dernier(s) match(s) dans leur club :

 

Harinordoquy (Toulouse), Mas (Montpellier), Trinh-Duc (Montpellier), Michalak (Toulon), Gray (Castres), Faasalele (Castres).

 

Par Kevin Saccani

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?