Pour le Leinster, la reconquête

  • Pour le Leinster, la reconquête
    Pour le Leinster, la reconquête
Publié le

Samedi, la finale du Pro12 sera inédite et opposera le Leinster à son voisin irlandais du Connacht, à Murrayfield. Ce match sera l’occasion pour les hommes de Leo Cullen de retrouver le chemin du succès.

Après cinq présences en finale depuis 2010. Le Leinster a stoppé sa série l’année dernière, où n’avait même pas atteint les phases finales. Samedi, ils vont tenter de remporter le titre Guinness PRO12 pour la cinquième fois et la première depuis 2014.

 

Peut-être que cela est du au retour de l’enfant prodige, Jonathan Sexton (30, 1097 points inscrits avec la province irlandaise). Depuis qu’il est revenu, le Leinster a fini en trombe la saison et l’ancien joueur du Racing n’y est pas pour rien. Il est redevenu l’impact player qui a fait de lui une référence européenne au poste de demi d’ouverture. Pas seulement grâce à son talent de buteur, mais à son jeu au pied qui est de nouveau d’une précision diabolique. Depuis le tournoi, il ne s’est pas blessé, ni eu à faire au protocole commotion. Les Leinstermen ont joué six finales de Pro12 avec un bilan de trois victoires et trois défaites. Leur dernier échec à ce stade étant 30-31 à Ospreys au stade RDS Arena en 2012.

 

Heaslip en tête de gondole

 

Le Leinster a toujours eu dans sa tradition, une équipe complète. Ces dernières années, avec les départs de Gordon D’Arcy et Brian O’Driscoll, la ligne d’arrières a perdu de sa superbe. Donc ce sont les avants qui se sont mit sur le devant de la scène. Porté par Jamie Heaslip et bien aidé par Sean O’Brien, Rhys Ruddock et Jordi Murphy, la troisième ligne du Leinster s’est refait une santé et est devenu très redoutable dans les zones de rucks. La deuxième ligne est composé de Devin Toner, sûrement l’un des meilleurs sauteurs en touche d’Europe et de Mick Kearney. Contre le Connacht ca rique d’etre un match à l’ancienne. Comme ce qu’il s’est fait cette année en championnat : victoire 7-6 du Connacht à domicile. Et victoire 13-0 pour les hommes de Leo Cullen sur leur terrain.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?